La forme du pénis peut inquiéter certains hommes. En effet, de nombreux garçons, en particuliers les plus jeunes complexes sur  la forme de leur pénis et sont même convaincu d’avoir un sexe difforme. Or, rassurez-vous il existe différents types de verges et c’est phénotypes sont tout à fait normal. Voici un aperçu des formes de pénis possibles.

Sexe difforme

Les différentes formes de pénis

Avant même de parler de taille, voyons la forme. Un gynécologue américain s’est penché sur la question il y a de cela quelques années. Il avait comptabilisé 4 types de verges. Et puis plus récemment, un expert britannique  à ré-ouvert le dossier. Selon lui, il y aurait plutôt 7 types de pénis différents. Vous pensez avoir un sexe difforme ? Ces différentes catégories pourraient vous rassurer (source).

 

Forme 1 : Le concombre

Les hommes qui appartiennent à cette catégorie ont un sexe dont la taille et la circonférence sont légèrement supérieurs à la moyenne. Ce sont des sexes épais et uniformes : c’est à dire que la base est pratiquement aussi large que l’extrémité. Ses mensurations sont plutôt avantageuses notamment en érection. Si la forme du sexe ne semble pas affecter la qualité des rapports sexuels, les hommes avec cette forme de pénis ont tendance à moins complexé et à se sentir plus rassurer. Ainsi, ce facteur peut jouer sur la confiance de l’homme et ainsi favoriser ces performances sexuelles (source).

 

Forme 2 : La saucisse

Si le pénis concombre a, selon la plupart des hommes la forme et la taille de pénis idéale, et bien la saucisse est la plus répandue. Elle présente les mêmes caractéristiques que le pénis concombre : elle est uniforme et plutôt trapue. Cependant, elle n’est pas plus longue que la taille moyenne de pénis. Il s’agit d’un pénis standard. Il n’existe pas d’études mettant en relation cette forme de pénis et la qualité d’un rapport sexuel.

 

Forme 3 : Le marteau

Certains l’appellent aussi le champignon. Il  s’agit d’un sexe dont le corps est fin et le gland plutôt large. Il existe différents degrés, dans certains cas la différence entre la base du pénis et le gland varie énormément. Au point où l’érection est rendue difficile : la base est trop fine pour pouvoir supporter le poids du gland (source). Toutefois, il s’agit d’un cas de sexe difforme assez rare. La plupart des cas de pénis marteau n’occasionnent aucune gène au niveau de la vie sexuelle ni de la pénétration. Les hommes qui appartiennent à cette catégorie doivent simplement prendre soin de pénétrer doucement leur partenaire.

 

Forme 4 : La banane

Le pénis en forme de banane est une verge dont la morphologie est courbée. Contrairement à ce que tendent à penser ceux de cette catégorie, le pénis tordu concerne entre 10 à 20 % des hommes. Cette courbure n’est généralement pas gênante pendant l’acte sexuel. Au contraire, le pénis banane stimule des zones du clitoris que les autres pénis n’atteignent pas.

Les types de pénis

La plupart du temps, il s’agit simplement d’une morphologie héréditaire, sans aucune gravité. Cependant si la courbure est apparue de manière spontanée et évolue en s’aggravant, mieux vaut consulter un professionnel de santé tel qu’un urologue ou un sexologue. En effet, il peut s’agir de la maladie de Lapeyronie. Dans ce cas, la courbure peut atteindre 90 degrés et peut avoir des conséquences sur la santé du patient ainsi que favoriser l’apparition de dysfonctions sexuelles tels que des troubles de l’érection ou des troubles de la libido (source).

 

Forme 5 : Le cône

Le pénis en forme de cône concerne peu d’hommes. Il s’agit d’un rétrécissement de la base jusqu’au gland. Dans les cas extrêmes, la pointe du pénis ne dépasse pas celle d’une mine de crayon et empêche l’expansion du gland. Ce sexe difforme peut donc s’avérer problématique pendant l’acte sexuel.

Bien souvent, le sujet présente un phimosis (source). Il s’agit d’une bande de peau qui se forme autour du gland chez les personnes non-circoncises. A l’enfance, le phimosis est normal et courant, il tend à disparaître avec le temps. Cependant, dans certains cas, la peau ne se résorbe pas et le gland reste attrapé sous la peau.

Les hommes qui le souhaitent peuvent se rendre chez le médecin et demander une circoncision, afin de retirer le prépuce (source). Il existe également des traitements locaux, comme les crèmes à base de stéroïdes.

 

Forme 6 : Le poivron

Le pénis en forme de poivron est anormalement court et épais. Comme un poivron finalement. Cependant, ce sexe difforme n’empêche pas d’avoir des relations sexuelles normales, la pénétration devra simplement se faire en douceur. La femme possède de nombreuses zones érogènes à moins de 5 cm de l’entrée du vagin, sans parler de tous les points sensibles extérieurs (source). Rien n’empêche au pénis poivron de jouir d’une sexualité épanouie.

 

Forme 7 : Le crayon

Le pénis en forme de crayon est l’antithèse du pénis poivron : long et fin. Sa circonférence reste uniforme, de la base du pénis jusqu’au gland qui est d’ailleurs généralement rond. Les hommes de cette catégorie n’ont généralement aucuns problèmes sexuels. Si la circonférence n’est pas à leur avantage, ils peuvent cependant s’aventurer dans des contrées encore inexplorées pour beaucoup d’hommes.

 

Le sexe difforme : une question de taille ?

Comme vous avez pu le constater, le pénis n’a pas qu’une seule forme.  Mais lorsqu’un homme parle de sexe difforme, il se réfère parfois à la taille de sa verge. D’ailleurs on estime que 45 % des hommes ne sont pas satisfaits de la taille de leur pénis (source). Certains développent même ce que l’on appelle : le syndrome du vestiaire.

Le sexe difforme est-il petit ?

En tout cas, face à cette préoccupation massive, les scientifiques se sont efforcés à calculer la taille moyenne d’un pénis. En effet, selon une étude, la taille moyenne de la verge serait de 13,1 cm (source). Si la dimension de votre sexe vous inquiète, assurez-vous que vous la mesurez correctement, pour cela, vous pouvez regarder notre tuto sur comment mesurer son pénis.

Il y a également beaucoup d’hommes qui sont convaincus d’avoir un sexe difforme car ils pensent avoir un micro-pénis. Cependant, cette particularité ne concerne que 0,6 % de la population masculine mondiale. Messieurs, pour être diagnostiqué de micro-pénis, votre verge doit mesurer moins de 9,3 cm en érection (source). Ainsi, beaucoup d’homme estime avoir un petit pénis.

Ce complexe peut avoir de forte répercussion psychologique et mené à de l’anxiété, une dépression et même des dysfonctions sexuelles comme des troubles de l’éjaculation ou encore une impuissance (source). Nous vous conseillons fortement, si c’est votre cas, d’aller voir un expert dans les relations sexuelles et l’amour tel qu’un sexologue. En effet, celui-ci saura vous écouter et vous orienter vers une solution qui vous est adaptée.

 

Comment avoir un pénis de forme et de taille normale ?

De nombreuses études ont montré que les femmes ne discriminent ni selon la taille, ni selon la forme du pénis (source, source). En effet, une étude estime même à 85% les femmes qui se disent satisfaites de la taille et la forme de la verge de leur conjoint (source). Mais les complexes sont bien ancrés et cela ne suffit généralement pas à rassurer les hommes. Bien qu’il n’existe ni forme, ni taille réellement idéale, ces complexes peuvent être source de mal être et entraver la vie sexuelle.

C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste, afin d’en parler et tenter de résoudre ce malaise. Cependant, si la dimension et la forme de votre verge vous complexe, sachez qu’il existe des solutions pour agrandir son pénis.