Le sexe masculin est un symbole de virilité, de force et de plaisirs charnels. Sa taille, est l’une des majeures préoccupations des hommes. En effet, depuis l’enfance jusqu’à la taille adulte et surtout en période de puberté, les hommes se mesurent, se comparent et se questionnent. C’est un comportement tout à fait normal et bien souvent nécessaire afin de dissiper les doutes. Seulement parfois, la simple curiosité se transforme en préoccupation pouvant aller jusqu’à l’obsession. C’est ainsi que le micro pénis fait souvent l’objet d’idées reçues et de mauvais diagnostics, devenant source d’inquiétudes. Mais sachez qu’un micro pénis fonctionne normalement et qu’il existe des traitements naturels qui allongent la taille du sexe. De plus, seulement 0,6 % de la population mondiale est diagnostiqué comme ayant un micro pénis.

 

Qu’est-ce qu’un micro pénis ?

Un micropénis est une verge dont les dimensions détiennent un écart type d’au minimum 2,5 cm avec la taille moyenne d’un pénis (source). Ainsi, à l’âge adulte, le micro pénis peut être défini comme un sexe dont la longueur en érection est moindre que 9,32 cm (source). Il faut savoir que la taille du pénis est un complexe chez de nombreux hommes et beaucoup d’individus s’inquiètent de la dimension de leur membre à tort. En effet, la communauté scientifique estime au niveau mondial à 0,6% le nombre d’homme atteint d’un micropénis (source). Ainsi, beaucoup de personnes estiment avoir un petit pénis mais pourtant détiennent un sexe appartenant à la moyenne.

micro pénis

 

Le diagnostic du micro pénis

Dans la plupart des cas, le micro pénis est diagnostiqué dès la naissance. En effet, à la naissance, la taille moyenne d’un pénis est comprise entre 2,5 et 4,5 cm (source). Le médecin diagnostiquera un micro pénis si la taille du sexe du bébé est inférieure à 1,9 cm (source). Pour cela, le nouveau-né passera un examen médical complet et le professionnel de santé se chargera de mesurer son pénis. Pour ce faire, celui-ci prendra la mesure depuis l’os du pubis jusqu’à la pointe du gland (source). Généralement le médecin va étirer la verge 3 fois consécutives : il tire légèrement sur le gland puis le relâche. Si un micro pénis est détecté, le médecin va prescrire un bilan hormonal afin de compléter le diagnostic et de proposer une solution viable (source).

micropenis

A la vue de la simplicité du diagnostic – une simple règle est suffisante – certains d’hommes décident de s’auto diagnostiquer. Bien qu’il soit tout à fait normal de mesurer votre pénis afin de vous comparer avec la moyenne générale, faites attention à l’interprétation. Très peu d’hommes sont réellement satisfaits de la taille de leur organe. En effet, la dimension du pénis est considérée comme LA préoccupation commune aux adolescents (source). Ainsi, au vu du faible taux de personnes atteint d’un micro-pénis, il est important de relativiser sur la taille de son sexe. Vous pouvez par exemple apprendre comment mesurer son pénis pour obtenir un résultat plus fiable. Également, si vous avez des doutes, nous vous conseillons de ne pas céder à la panique et de vous tourner vers un professionnel de santé tel qu’un urologue ou un sexologue qui saura vous diagnostiquer correctement.

 

Quelles sont les causes du micro pénis ?

A ce jour, plusieurs pistes peuvent expliqués l’apparition d’un micropénis. Nous vous expliquons ici les causes d’un point de vue médical et scientifique.

 

Une carence hormonale

La formation des organes génitaux se fait dès la 7ième semaine de la grossesse. C’est pendant ce processus qu’interviennent les hormones androgènes. Ces hormones, dont la Testostérone, sont responsables du développement des caractères masculins tels que la pilosité, la musculature et la taille du pénis. Dans certains cas et pour des raisons encore inconnues, les apports de la mère en hormones androgènes sont insuffisants. Cela pourrait expliquer l’apparition d’un micropénis. En effet, le pénis se développera normalement, mais en plus petit (source).

 

Une insensibilité des tissus

Dans d’autres cas, l’apport en hormones androgènes est normal mais ce sont les tissus de la verge qui présentent une anomalie. En effet, pour que le pénis puisse grandir, les tissus qui composent la verge s’allongent. Parfois, ces tissus sont insensibles aux hormones androgènes, ils gardent alors leur aspect, empêchant la croissance du pénis (source).

 

Une anomalie chromosomique

Bien souvent, la cause de la formation d’un micro pénis reste inconnu. Les examens ne démontrent aucun problème hormonal et les tissus de la verge sont sensibles à la testostérone. Lorsque les tests hormonaux ne peuvent expliquer le diagnostic, on émet alors l’hypothèse d’une anomalie chromosomique. En effet, le code génétique est ce qui vous définit avant tout. Certaines maladies affectent les chromosomes, en particulier ceux qui définissent le sexe. C’est le cas par exemple du syndrome de Klinefelter qui est causé par la formation d’un chromosome sexuel X supplémentaire. Dans ce cas particulier, l’un des symptômes de la maladie est le faible développement des caractères sexuels, dont la taille du pénis (source).

D’autre part, certains cas ont montré que le micro pénis peut avoir un caractère héréditaire. Cela signifie que certains gènes pourraient être des facteurs provoquant cette pathologie et ceux-ci pourraient être transmis à la descendance (source, source, source). Cependant, aucune étude scientifique ne démontre une hérédité systématique.

 

Les causes environnementales

Il est aussi possible que la mère ait été exposée à des substances chimiques nocives lors de la grossesse (source). Certains produits chimiques sont des perturbateurs endocriniens, tout contact avec ces composants peut ainsi altérer le taux des hormones endocriniennes. De ce fait, le développement du pénis du fœtus peut s’en trouver endommagé (source). C’est pour cela que pendant la grossesse, on recommande aux femmes enceinte de ne pas s’exposer aux produits chimiques. Plus particulièrement, les femmes enceintes doivent de tenir à l’écart des insecticides, c’est pour cela qu’on leur recommande entre autres de manger bio (source).

Parfois, la cause de la formation d’un micro pénis est idiopathique, c’est à dire sans raison. Cependant l’explication a très souvent pour origine un manque d’hormone pendant la grossesse. La pratique d’un dépistage est la seule prévention possible. Plus le cas est pris en main tôt, plus les chances pour que le pénis se développe normalement est élevé. (source)

 

Micro pénis : quelles conséquences ?

Un micro pénis peut avoir plusieurs conséquences sur l’individu. Nous vous exposons les effets qui ne doivent pas être pris à la légère.

 

Les conséquences sur la santé physique

Le micro pénis n’est pas une malformation. En d’autres termes, le micro pénis n’est pas un sexe qui fonctionne anormalement, c’est une verge dont la taille est inférieure à la moyenne. Ce qui veut dire que quel qu’en soit la cause, l’apparition d’un micro pénis n’affecte en rien sa fonctionnalité et ainsi les rapports sexuels. En effet, un homme avec un micropénis pourra également faire l’amour, réaliser une pénétration, être en érection et avoir des éjaculations.

Les hommes atteints de micro pénis ont des érections, peuvent avoir des relations sexuelles et sont parfaitement fertiles. D’un point de vue médical, le micropénis n’a aucun impact négatif sur le fonctionnement de l’organisme reproductif (source).

 

Les conséquences psychologiques

Si la taille du pénis n’a pas d’impact sur la santé physique, cela n’est pas le cas en ce qui concerne la santé mentale. En effet, ce n’est pas une nouveauté : la taille du sexe masculin est l’une des préoccupations majeures des hommes. Du coup, la taille du pénis devient parfois une obsession avec des répercussions sur la santé mentale et sur la sexualité et les relations sexuelles (source, source).

  • Manque de confiance en soi
  • Perte de la libido et de l’excitation
  • Anxiété et dépression
  • Une vie sexuelle pauvre ou peu épanouie
  • Un complexe d’infériorité.

Parfois, la somme de ses symptômes psychologiques va jusqu’à provoquer des dysfonctionnements érectiles tels que l’impuissance ou l’éjaculation prématurée (source).

 

Le pénis enfoui : à ne pas confondre avec micro pénis

Le pénis enfoui est une malformation congénitale à ne pas confondre avec le micropénis. En effet, habituellement le pénis est enveloppé par une couche de peau. Dans le cas de l’enfouissement du pénis, la couche de peau n’enveloppe pas la verge de manière uniforme. De ce fait, le sexe est masqué par la graisse du ventre (source).

Les raisons de cette malformation congénitales sont diverses. En effet, cela peut être associé à une obésité, une mauvaise fixation de la base de la verge, le déplacement du pénis vers la partie inférieure du ventre ou encore un déficit du fourreau cutané du sexe (source).

Le pénis enfoui survient généralement chez l’enfant et peut être diagnostiqué chez les bébés à partir de 2 ans. Si dans la majorité des cas ce phénotype se résorbe de manière naturelle avec le temps, cela peut causer une détresse émotionnelle de l’enfant (source). Il est possible de traiter l’enfouissement du pénis. Cela peut se faire avec la chirurgie ou avec une crème de betaméthasone à appliquer quotidiennement (source).

 

Quels sont les traitements et les solutions possibles du micropénis ?

Il existe des solutions pour prévenir et traiter le micro pénis. Nous vous exposons ici les 2 techniques les plus communes pour agrandir son pénis. N’oubliez pas que plus le micro pénis est traité rapidement et plus ce tourment pourra être facilement résolu.

 

Différents types de chirurgies

Si le micro pénis est diagnostiqué à l’âge adulte, le traitement hormonal n’est pas proposé car il n’aura aucun effet. Dans certains cas, le patient se verra ainsi proposé plusieurs techniques de chirurgies (source) :

  • La section du ligament suspenseur de la verge : il s’agit de couper le ligament qui se trouve entre le pénis et le pubis. Ainsi, le pénis paraît plus long car il est plus détaché du pubis. Le gain observé oscille entre 1 et 2 cm. Cependant ceci se fait souvent au détriment de l’érection qui est fragilisée par la section du ligament.
  • Injection de graisse : cela ne change en rien la longueur du pénis mais permet de compenser en augmentant la circonférence. Le problème de cette technique est qu’après plusieurs année, la graisse se résorbe de façon uniforme. La verge prend un aspect discontinu et disgracieux.
  • Dans de très rares cas, la réassignation sexuelle peut être proposée. Il s’agit en effet de proposer aux patients dont le sexe est si petit que le gland est collé au pubis, de s’orienter vers un changement de sexe. Ce type d’opération état surtout pratiquée dans les années 60 et sur des sujets gravement atteints.

 

Les traitements naturels

Parfois, pour faire face à ce type de problème, la meilleure solution est encore de s’orienter vers un traitement naturel sur le long terme (source). Il existe plusieurs compléments alimentaires qui se proposent de traiter le problème de micro pénis. Member XXL est l’une des aides naturelles qui affichent les meilleurs résultats pour avoir un plus gros pénis. Avant de tester ce produit, nous vous invitons à lire notre avis sur Member XXL où nous vous expliquons son fonctionnement, ses effets secondaires et ses contre-indications.

 

Pour conclure, le micro pénis est caractérisé par une verge ayant une longueur plus petite que la taille moyenne d’un pénis d’au moins 2,5 cm soit une taille inférieure en érection à 9,3 cm.

 

Si seulement 0,6% des hommes au monde sont atteint de ce phénotype, cela peut entrainer des conséquences psychologiques.

 

Ainsi, il est important de prendre ce problème au sérieux et de le résoudre rapidement. En effet, plus vous traiterez tôt le micropénis et plus vous aurez de probabilité de solutionner ce problème.