Beaucoup d’hommes ont le pénis tordu. Ce n’est pas normal, mais ce n’est pas forcément grave non plus. Si vous avez toujours eu le pénis courbé et que vous n’observez aucune évolution, ce sont certainement vos gènes qu’il faut accuser. Et oui, on peut hériter d’un nez en trompette, comme d’un pénis tordu. La bonne nouvelle, c’est que vous n’expérimentez aucune douleur lors de rapports et que votre sexe fonctionne correctement. La mauvaise, c’est que cette légère déformation est parfois source de complexe. Dans ce cas, le pénis tordu peut avoir un effet néfaste sur votre vie sexuelle. Cela peut éventuellement déboucher sur des troubles de l’érection.

pénis tordu

En revanche, si la déformation est apparue du jour au lendemain, c’est peut-être le signe d’un début de maladie de Lapeyronie. Dans ce cas, je vous conseille d’aller consulter un médecin. Même si nous allons voir ensemble que l’auto-diagnostique est assez simple à réaliser.

Mon pénis est courbé : héritage génétique ou maladie de Lapeyronie ?

On estime que la maladie de Lapeyronie touche entre 3 et 9 % de la population. Même si son diagnostic et les études menées sur le sujet sont récents, sa découverte remonte au XVIIIe siècle. C’est le docteur Lapeyronie, chirurgien et confident du roi Louis XIV, qui fût le premier à décrire les symptômes de cette maladie.

Qu’elle est la cause d’un pénis tordu ?

Si votre pénis est tordu depuis toujours, la cause est génétique. Dans ce cas, il n’y a pas d’autres explications que celles que l’on donne à la ressemblance père-fils. Si la courbure est apparue spontanément et qu’elle s’aggrave au fil du temps, il s’agit peut-être de la maladie de Lapeyronie.

pénis courbé

Les causes ne sont pas connues avec certitude. Cependant, les médecins pensent que le pénis tordu est le résultat de micro-traumatismes répétés. Vous avez peut-être déjà ressenti cette douleur aiguë au niveau de votre verge, lors de rapports sexuels intenses. La douleur s’accompagne souvent d’un bruit sourd, comme-ci quelque chose c’était rompu. Ce n’est pas qu’une impression. Ce sont les fibres et les tissus qui se trouvent à l’intérieur de votre pénis qui se cassent. Bien sûr, cette cassure se fait à niveau microscopique et dans la majorité des cas, elles sont imperceptibles. Généralement, cette sensation désagréable disparaît au bout de quelques heures, maximum un jour ou deux.

A chaque micro-traumatisme, le corps déclenche le phénomène de cicatrisation. Cependant à force, des plaques fibreuses se forment dans le corps caverneux de la verge. A terme, ces plaques indurées déforment le sexe et le pénis se courbe. Les sujets les plus concernés ont en général plus de 50 ans, cas à cet âge les fibres sont plus fragiles. Cependant, le pénis tordu peut aussi se manifester chez les sujets de 20 ans. Comme je vous le disais, les causes exactes ne sont pas vraiment définies.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lapeyronie ?

Selon l’Association Française d’Urologie, la maladie de Lapeyronie se manifeste par l’apparition soudaine de 3 symptômes :

  1. la douleur. Celle-ci disparaît normalement entre 6 à 8 mois après le début de la maladie. Certains hommes ressentent des douleurs pendant l’acte sexuel uniquement. D’autres, en revanche, ont mal alors que le pénis est à l’état flaccide.
  2. La déformation de la verge. Le pénis est tordu selon n’importe qu’elle direction : ventrale, dorsale ou mixte. L’angle de courbure varie selon le patient, cependant il a tendance à s’aggraver au fil du temps. Dans de rares cas, le pénis se tord à 90°.
  3. Des troubles érectiles. La courbure du pénis empêche que le sang puisse remplir correctement les corps spongieux du pénis. Dans ce cas le sujet expérimente soit une érection molle, soit l’incapacité totale de bander. Certains hommes qui ont le pénis tordu expérimentent également ce genre de dysfonctionnement érectile. La honte ou la peur de ne pas être à la hauteur empêche le patient de jouir de sa vie sexuelle.

Ces symptômes ne sont pas forcément systématiques ni toujours liés. Autrement dit, si vous expérimentez l’un de ses symptômes, je vous conseille d’aller consulter un médecin. Celui-ci vous prescrira certainement une échographie. Cependant, c’est encore la palpitation qui déterminera si vous êtes atteint de cette maladie. Plus la prise en charge se fait rapidement, plus vous avez de chances pour que le traitement fasse effet.

J’ai un pénis tordu : quelles sont les conséquences ?

La maladie de Lapeyronie est rare, cependant près d’un homme sur dix a le pénis tordu. Si les causes sont génétiques, les conséquences sur la vie sexuelle sont souvent d’ordre psychologique. Lorsque l’homme remarque une anormalité au niveau de son sexe, c’est bien souvent un effet boule de neige qui s’enclenche.

déformation du pénis

Tout commence avec la honte, ou la sensation de ne pas être assez virile. Vous le savez, le pénis est le symbole de la masculinité. Dans certains cas, cette honte se transforme en obsession et se manifeste de manière similaire au syndrome du vestiaire. On observe ainsi une forte baisse de la libido, l’homme ne ressent plus de désir sexuel. Et si vous connaissez un peu le fonctionnement d’une érection, vous comprenez pourquoi la baisse de libido explique souvent ses troubles. En résumé, si la santé de l’homme qui a le pénis tordu n’est pas affectée, sa vie sexuelle, elle, en paye les conséquences. Dans le cas particulier de la maladie de Lapeyronie, ajoutez à cela des possibles douleurs et des symptômes qui empirent.

Le pénis tordu : existe-t-il des solutions ?

Dans le cas de la maladie de Lapeyronie, le résultat des études menées sur la guérison est mitigé. Sur 246 hommes, au cours des 18 premiers mois de la maladie, 40 % n’observent aucune évolution de leur état. Ils sont cependant 48 % à voir leur condition se détériorer et seulement 12 % d’entre eux accusent une amélioration notable. Globalement, sans traitement, les chances de guérison sont moindres. Depuis plusieurs années, les médecins planchent sur des solutions, cependant les résultats sont loin d’être satisfaisant. C’est pour cela que la plupart du temps, on proposera un traitement additif qui combine plusieurs de ses solutions.

En ce qui concerne le pénis tordu acquis depuis la naissance, là aussi il existe peu d’alternatives. En réalité, cela va surtout dépendre du degré de courbure du pénis et de l’âge du patient.

La chirurgie.

Comme je vous le disais, la maladie de Lapeyronie est l’induration des plaques fibreuses qui se trouvent dans le pénis. Certaines chirurgies consistent donc à retirer ces fameuses plaques qui sont à l’origine du pénis tordu. Cependant cette opération est risquée et son succès va dépendre du degré d’avancement de la maladie. Si cette solution règle le problème de pénis tordu, en revanche, les symptômes liés aux troubles érectiles persistent.

Dans le cas d’un pénis tordu du naissance, la chirurgie est rarement conseillée. Mais si la courbure est considérée comme handicapante et que le patient est prit en charge dès le plus jeune âge, une opération de chirurgie plastique sera proposée.

Les médicaments.

Les traitements médicamenteux sont nombreux.

  • La vitamine E : est essentielle lors de la reconstruction des tissus et des fibres.
  • L’injection de corticoïdes permet de diminuer la douleur.
  • La Pentoxifylline, est un vasodilatateur puissant, aussi prescrit aux patients qui souffrent d’artérite dans les membres inférieurs.

Malheureusement jusqu’ici, aucun de ses traitements n’ont réussi à stopper la formation des plaques. Mais depuis peu, les médecins se sont tournés vers un nouveau médicament qui semble être efficace sur 2/3 des patients atteints de la maladie de Lapeyronie. Il s’agit d’un nouveau médicament appelé Xiapex qui s’injecte directement dans la verge. Ce traitement permettrait de gagner entre 15 et 20 degrés de courbure.

Les extenseurs de pénis.

Phallosan Forte pour redresser le pénisQue vous soyez atteint de la maladie de Lapeyronie ou que vous ayez simplement le pénis tordu, l’extenseur de pénis reste la meilleure option. Cette méthode non-invasive permet en effet d’améliorer la courbure du pénis de manière significative. Bien souvent utilisé par les hommes qui ne sont pas satisfaits de la taille de leur pénis, l’extenseur est aussi proposé aux patients dont le pénis est tordu.

Les études démontrent en effet une amélioration de 60 % après 6 mois d’utilisation. La plupart des marques proposent un produit totalement invisible que vous pouvez porter toute la journée si vous le souhaitez. Cependant certains extenseurs pour pénis sont plus efficaces que d’autres. En effet certains combinent le mécanisme de la pompe à pénis avec celui de l’extenseur. Parmi ces produits novateurs, nous avons testé Phallosan qui se révèle être un produit de très bonne qualité.