Que vous soyez un homme ou une femme ayant connu un certain nombre de pénis dans sa vie, nous doutons que vous connaissiez tous les secrets que recèle le sexe masculin. En effet, on se fait souvent de fausses idées à son sujet, d’où l’intérêt de rétablir la vérité. Voici le top 15 des choses à savoir sur le sexe masculin.

 

Les 15 choses à savoir sur le sexe masculin

Le pénis a bien des secrets. Certains faits sont connus du grand public alors que d’autres informations sont beaucoup moins répandues. Pour vous permettre d’en apprendre davantage sur votre verge, voici les 15 choses à savoir sur le sexe masculin.

 

1/ Un pénis peut se fracturer

Même si la verge n’est pas composée d’os, il peut tout de même se fracturer. Une fracture du pénis peut en effet survenir à la suite d’ébats sexuels trop brusques ou après une vilaine chute si le pénis est en érection. La blessure peut être d’autant plus douloureuse que c’est le corps caverneux du sexe qui sera fissuré, ce qui peut également demander un temps de guérison plus long que pour une fracture normale. Attention également aux micros-lésions. Celles-ci sont beaucoup moins douloureuses et peuvent passer inaperçus. Cependant, au fil des années, ces microtraumatismes répétés peuvent favoriser l’apparition de la maladie de Lapeyronie (source) et avec elle l’émergence d’un pénis tordu.

Top 15 des choses à savoir sur le sexe masculin

2/ Les sexes masculins sont de plus en plus petits

Saviez-vous que depuis quelques années, la taille moyenne d’un sexe masculin serait de plus en plus petite. En effet, d’une génération à l’autre, la taille moyenne d’un pénis rétrécirai de quelques millimètres. Une étude sérieuse a en effet comparé la taille des sexes de 25 000 hommes sur une période de dix années (source). Au début de cette étude, la taille moyenne d’une verge en érection était d’un peu plus de 15 cm, pour passer à de 13,1 cm de nos jours (source). La raison de ce rétrécissement serait des changements dans notre environnement, et notamment l’utilisation des pesticides et leur présence dans notre nourriture.

La taille idéale et moyenne d’un pénis est de 7 et 11 cm au repos, pour atteindre entre 11 et 20 cm lorsqu’il est en érection. Pour ce qui est de la circonférence, le pénis mesurerait en moyenne 11,7 cm de largeur en érection. Seul 0,6 % des hommes souffrirait d’un micro pénis, soit moins de 9,3 cm en érection (source). Pour ce qui est des nationalités, les français seraient parmi les hommes avec les plus gros pénis d’Europe derrière les Hongrois (respectivement 14,8 et 16,51 cm en érection) et loin devant les coréens (source).

 

3/ Il est presque impossible d’avoir un pénis droit

Si vous pensez avoir un pénis tordu, rassurez-vous. C’est le cas de plus de 20% des hommes. Cela est l’une des formes de verges et est tout à fait normal. En effet, ces hommes ont le sexe avec presque toujours une légère courbure vers le haut, le bas, la droite ou la gauche. Il est cependant important de ne pas complexer sur cette forme de pénis. En effet, l’inquiétude et l’anxiété associé à ce type de complexes peuvent engendrer l’apparition d’une dysfonction sexuelle comme la baisse de la libido ou des troubles de l’érection (source). Si votre pénis a tendance à se courber davantage avec les années, prenez rendez-vous avec votre médecin, car vous pourriez souffrir de la maladie de Lapeyronie (source).

 

4/ Un pénis circoncis est en meilleure santé

La circoncision n’est pas uniquement un rituel religieux ou motivé par des raisons esthétiques. En effet, elle permet surtout de vous assurer que votre sexe reste en bonne santé. Parmi ses bienfaits, elle permettrait à votre prépuce de bien se dilater, ce qui éviterait des douleurs pendant le rapport sexuel. Attention cependant, le rapport entre circoncision et pénis en bonne santé ne fait pas un consensus scientifique (source).

 

5/ C’est prouvé, ce n’est pas la taille qui compte

Peut-être vous vous inquiétez encore pour la taille de votre pénis. En effet, c’est un sujet qui complexe de nombreux hommes. Cependant, sachez que cette dernière n’a en réalité aucune incidence sur le plaisir que vous pouvez procurer à votre partenaire. En effet, le plaisir féminin se fait par la stimulation du clitoris, que vous pouvez exciter avec votre main ou votre langue. Également, les orgasmes féminins peuvent se faire au niveau de l’entrée du vagin, la zone érogène supposée du point G (source). Ainsi, il n’est pas nécessaire d’avoir un long pénis pour procurer du plaisir et un orgasme. De plus, les parois du vagin sont souples et peuvent s’adapter à tous les types de pénis (source).

 

Pourquoi se baigner dans de l'eau froide a tendance a faire rétrécir le sexe masculin ?

Ainsi, que vous ayez un sexe plus long ou plus épais, cela ne fera donc pas une grande différence au moment de la pénétration. En réalité, c’est même l’inverse. Un pénis trop gros ou trop large peut avoir tendance à effrayer certaines femmes, qui de peur d’avoir mal pendant les rapports sexuels ne seront pas suffisamment excitées et peineront donc à atteindre l’orgasme.

De plus, certaines positions sont conseillées aux hommes ayant un petit pénis afin de stimuler correctement le point G de sa partenaire (notamment la position de l’amazone). Dans tous les cas, votre sexe n’est pas le seul outil dont vous disposez pour exciter votre partenaire sexuelle. En effet, les préliminaires et la communication jouent un grand rôle dans le plaisir sexuel. En effet, c’est avec ces étapes que vous augmenterez votre désir et celui de votre partenaire et ainsi votre libido.

 

6/ Un organe pas si indispensable que ça

Si beaucoup d’hommes ne pourraient pas vivre sans pénis, notre corps a en réalité une toute autre opinion à son sujet. En effet, s’il se sent menacé, votre organisme sera programmé pour l’abandonner. Ce système de défense naturel s’observe par exemple lorsque vous vous baignez dans une eau trop froide. Vous pourrez observer que votre pénis rétréci. La raison à cela, est la contraction des vaisseaux sanguins du pénis et des cellules musculaires du périnée (source). C’est le moyen pour le corps humain de protéger en priorité les organes dont il a besoin pour survivre (comme votre cerveau ou votre cœur) en y faisant affluer le sang et ainsi la chaleur.

 

7/ Attention au viagra

Le viagra permettrait de lutter contre une dysfonction érectile et d’avoir une érection sur quelques heures après avoir pris la pilule bleue. Cependant, une prise trop fréquente de ce médicament peut entrainer une overdose et ainsi une érection permanente (source). D’ailleurs il n’est pas possible de prendre du viagra sans ordonnance et celui-ci doit être prescrit par un médecin. Si vous êtes en érection pendant plus de 4 heures, votre pénis va finir par vous faire mal et subir des lésions irréversibles. Votre nuit torride pourra donc se solder par une nuit aux urgences.

 

8/ Le testicule gauche est le plus bas

Deux hommes sur trois auraient le testicule gauche qui pencherait plus bas que le droit. L’inverse est beaucoup plus rare. Les chanceux qui auraient un sexe parfaitement symétrique sont quant à eux des exceptions, puisqu’il n’y en aurait en réalité pas plus de 10 %.

 

9/ Un homme sur 400 peut se faire une fellation

Si vous avez déjà rêvé de pouvoir vous satisfaire sexuellement en vous faisant une fellation, sachez que c’est pratiquement impossible puisque seulement 1 homme sur 400 serait assez souple pour pouvoir atteindre son sexe avec sa bouche. Pour les autres, vous devrez vous contenter de trouver une partenaire consentante.

 

10/ Les pouvoirs du sperme

Peu d’hommes se préoccupent de la qualité, voir du goût qu’à leur sperme. En réalité, c’est un critère beaucoup plus important pour les femmes qui, selon une étude italienne, choisiraient sans hésiter un homme au sperme de bonne qualité à un partenaire dont le sperme serait médiocre (source).

Quelle est la taille moyenne d'un pénis ?

 

11/ Un pénis hypocalorique

Le sperme est très peut calorique. En effet, la quantité moyenne d’une éjaculation de sperme d’un pénis ne serait pas plus importante qu’une cuillère à café. Ainsi cela représenterait en tout et pour tout 20 calories.

 

12/ Fumer est dangereux pour votre pénis

Vous avez certainement déjà vu les messages mettant en garde les fumeurs sur les risques du tabac sur leur santé sexuelle. Sachez que pour obtenir une belle érection, vous avez besoin d’une circulation sanguine correcte. Or cela est mis en péril par une consommation régulière de tabac. De plus, une étude a mis en évidence que fumer pourrait réduire la taille de votre sexe de 2 cm (source).

 

13/ Les deux différents types de pénis

Personne n’aime faire rentrer le sexe masculin dans des cases, mais il existe en réalité deux types de verge en érection : le pénis de chair et celui de sang. Les premiers sont généralement plus grands lorsqu’ils sont au repos et ne gonflent que très peu lors de l’érection. Contrairement aux seconds qui ont tendance à s’élargir et s’agrandir lorsqu’ils sont en érection.

 

14/ L’époque où la masturbation était interdite

Si vous trouvez que nous vivons dans une société de plus en plus puritaine, voici un fait historique qui devrait vous faire changer d’avis. Au 19ème siècle, l’église interdisait aux hommes de se masturber. Cela, pour la bonne et simple raison qu’on était alors persuadé que chaque homme n’avait qu’une réserve définie de sperme. Ainsi, il était important de l’économiser pour assurer de nombreuses naissances à chaque foyer (source).

 

15/ Attention aux risques de cancer

Si le cancer du pénis est peu connu, il toucherait de plus en plus d’hommes (source). Il semblerait que ce type de cancer soit curable. Néanmoins, il faudrait alors le détecter à temps (source).  Pour prévenir ce type de maladie, il est vivement conseillé de faire des visites de prévention chez son médecin traitant ou un urologue. Également, il est conseillé de réaliser des palpations sur sa verge afin de détecter une potentielle anomalie telle qu’une grosseur.

 

Pour conclure, cet article avait pour but de lever certains tabous. Ainsi, nous vous avons révélé les secrets du pénis. Vous connaissez désormais les 15 choses à savoir sur le sexe masculin.