L’éjaculation précoce est un trouble sexuel fréquent. Il concerne près d’un tiers de la population, peut survenir à n’importe quel moment de la vie sexuelle et toucher n’importe qui.

Les causes de ce dysfonctionnement sont variées et peuvent être d’origine biologiques ou psychologiques. Heureusement, l’éjaculation précoce n’est pas une fatalité. Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions qui permettent de prolonger le plaisir : des trucs & astuces à la pilule miracle, en passant par les exercices de relaxation, dans cet article nous vous dirons tout.

L’éjaculation précoce, qu’est-ce que c’est ?

L’éjaculation c’est le moment où les muscles qui se trouvent à la base du pénis – les muscles périnéaux – se contractent pour évacuer le sperme accumulé dans l’urètre.

Comment fonctionne l’éjaculation ?

Pour commencer, une relation sexuelle commence d’abord par une excitation qui naît dans le cerveau. En découle l’érection qui prendra fin avec l’éjaculation, accompagnée – ou pas – de l’orgasme.
L’éjaculation se fait en deux phases. Il y a d’abord la phase d’émission : c’est lorsque le sperme va des testicules jusque vers l’urètre, ce moment se caractérise par une tension ressentie à la base du pénis, du gland et du bas-ventre. Puis vient la phase d’expulsion ou « reflex éjaculatoire » : lorsque le sperme est expulsé hors du pénis.

Suis-je éjaculateur précoce ?

On parle de précocité lorsque le moment entre l’érection et l’éjaculation est inférieur à 1 minute. Et on considèrera cela comme un trouble si l’éjaculation est systématiquement précoce et si elle génère une gêne réelle. Selon l’ISSM (Société Internationnale de la Médecine Sexuelle), le diagnostic de l’éjaculation précoce repose sur trois piliers :

  • le temps d’éjaculation trop rapide,
  • le contrôle de l’éjaculation impossible
  • le mal-être occasionné.

On distingue deux types d’éjaculation précoce. Soit le trouble a toujours été présent, elle est dite « primaire » soit le problème est apparu au cours de la vie sexuelle, ou avec certaines femmes, elle sera alors « secondaire ». Dans un cas comme dans l’autre, il existe des solutions afin d’augmenter le temps du rapport sexuel.

Vente Flash
En ce moment Climax Control, le meilleur médicament contre l’éjaculation précoce est en promotion. Jusqu’à 50% de remise immédiate plus une boite offerte si vous en commandez deux.

A noter que Climax Control propose en plus une garantie satisfait ou remboursé. Si vous n’êtes pas satisfait, vous n’avez qu’à renvoyer vos boites pour être remboursé.

Quelques chiffres qui rassurent

Mais au faite, connaissez-vous le temps moyen d’un rapport sexuel ? 30 minutes en théorie, 19 minutes en pratique. Réparties en 10 minutes de préliminaires et 9 minutes de coït.

Et si vous ne vous sentez pas satisfait de performances, sachez que vous n’êtes pas le seul ! Près de 80% des hommes pensent que leurs rapports sexuels devraient être plus longs.

Un tiers de la population mondiale souffre d’éjaculation précoce. Et 80%, bien que médicalement parlant n’ont aucun trouble, ne sont tout de même pas satisfaits de la durée du rapport sexuel. Donc, vous l’aurez compris, on cherche tous à retarder l’éjaculation, on cherche tous à durer plus longtemps, ceci n’est pas simplement un problème de précocité, sinon bel bien un problème généralement masculin.

L’éjaculation précoce, les causes.

L’éjaculation précoce n’est pas une maladie, sinon un trouble. Ce n’est pas quelque chose que l’on attrape comme on attraperai un rhume. C’est une perturbation qui empêche l’accomplissement d’une fonction – ici, être en érection durant plusieurs minutes malgré une forte excitation – Il existe deux grands types de perturbation : les perturbations physiques et les perturbations psychiques.

Les causes physiques d’une érection trop courte

 

ejaculation trop rapide

  • Hypersensibilité du gland et hypersensibilité du reflex d’éjaculation : trop de sensations physiques ressenties qui mènent trop rapidement à une réponse trop forte.
  • Troubles dans la transmission du message nerveux : canal de transmission comme la moelle épinière, endommagé ou rompu.
  • Inflammation de la prostate : la prostate se contracte lors de l’éjaculation et son inflammation peut entraîner un dysfonctionnement érectile.
  • Problèmes de thyroïde : Cette glande est responsable de la fabrication d’hormones, son mauvais fonctionnement influence directement le système nerveux, ses messages et ses réponses
  • Maladie neurologique : c’est le trouble du système nerveux (sclérose en plaques).

Si vous souffrez d’éjaculation précoce il est important de consulter un médecin afin d’établir un diagnostic professionnel et d’établir si la cause est physique ou non. Il existe des traitements adaptés qui pourront résoudre le problème.

Les causes psychologiques d’une éjaculation non-contrôlée

L’éjaculation, c’est surtout une histoire de système nerveux. L’excitation qui naît dans notre cerveau au moment d’initier le rapport sexuel déclenche en nous toute une série de messages et réponses. Les vaisseaux sanguins se dilatent, les corps érectiles se remplissent de sang, vient l’érection puis le reflex éjaculatoire.

Un manque de Sérotonine

Sérotonine

Notre système nerveux reste un thème peu connu, et surtout très complexe. Cependant, les études ont démontré que le manque de Sérotonine – qui est l’un des neurotransmetteurs responsables de notre santé mentale – est la principale source de troubles sexuels en général et d’éjaculation précoce en particulier.

Ainsi, pour connaître les principales causes psychologiques de l’éjaculation précoce, il faut remonter aux causes du manque de Sérotonine dans le corps :

  • Le stress accumulé et l’anxiété : un mode de vie stressant – ou des tensions avec votre partenaire – fait baisser le taux de Sérotonine, qui fait baisser votre performance érectile qui fait baisser votre satisfaction qui augmente la frustration, qui augmente l’anxiété, qui augmente le stress … Enfin bref, c’est un cercle vicieux !
  • Le manque de soleil car la lumière stimule la fabrication de Sérotonine dans le cerveau. Oui, ce n’est pas de chance pour les Norvégiens qui connaissent 3 mois sans soleil pendant l’année !
  • Une mauvaise alimentation pouvant entraîner une carence en Tryptophane, acide aminé producteur de Sérotonine.

Un manque de confiance en soi

Cependant l’autre grande responsable des troubles sexuels, c’est la confiance en soi. Bien souvent c’est le déclencheur de l’éjaculation précoce de type secondaire (le trouble est apparu au cours de la vie sexuelle) : une panne érectile, une éjaculation soudaine et incontrôlée, ça peut arriver à tout le monde et d’ailleurs, ça arrive à tout le monde. On comprend rarement pourquoi, mais c’est comme ça « l’erreur est humaine » parfois vous êtes un véritable dieu du sexe et parfois vous n’êtes qu’humain ! Ce n’est pas grave et ce n’est qu’un problème que si vous décidez que s’en est un. On a tendance à faire une fixation sur nos erreurs et loin de résoudre nos problèmes, on les crée !

L’éjaculation précoce, les solutions.

Bien que les plus concernés soient les éjaculateurs précoces diagnostiqués, j’invite également les hommes qui ne sont pas satisfaits de leur performance sexuelle à se pencher sur les astuces, les exercices et les traitements qu’il existe pour prolonger le plaisir.

On différencie deux grandes catégories de solutions qui permettent de retarder l’éjaculation. Les solutions de fond – qui peuvent être pharmacologiques ou psychologiques – et les solutions à mettre en place en plein acte. Bien évidemment, le mieux serait de combiner au moins une solution de fond avec plusieurs astuces à réaliser pendant l’acte.

Traitements de fond pour prolonger le plaisir

Il existe deux façons d’aborder les troubles sexuels lorsque l’on cherche un traitement de fond. Soit on se penche sur l’aspect mental, psychologique. Soit on se penche sur l’aspect biologique. Dans les deux cas, on cherchera à rétablir un taux de Sérotonine élevé.

Soignez votre mental :

sexoterapie pour ameliorer temps ejaculationLa sexothérapie ou la psychothérapie traditionnelle vont chercher à identifier la racine du problème qui peut être d’ordre émotionnel. L’idée générale, c’est que c’est la pensée qui gouverne le comportement et que si l’on veut changer celui-ci, il faut remonter à la pensée, la comprendre et la changer.

Une sexothérapie ou thérapie de couple se déroule sur plusieurs rendez-vous, d’abord il faut établir la situation, en mettant des mots sur les actions. Ensuite le thérapeute vous fera prendre conscience de votre schéma de pensé. Petit à petit vous arriverez à le modifier via des exercices à pratiquer chez soi. C’est une solution sur le long terme.

Faites du sport !

Cependant, si vous l’idée d’aller chez un sexologue pour parler de vos performances sexuelles ne vous enchante pas particulièrement, sachez que les études ont démontré que la pratique d’un sport ou d’une activité régulière favorise la libido, aide à avoir une érection durable et une éjaculation contrôlée. En effet, n’importe quelle activité physique, surtout si elle est pratiquée à l’air libre, diminue le stress et l’anxiété, renforce la vitalité et augmente donc la création des hormones du bonheur dont la Sérotonine.

Qui dit Sérotonine élevée, dit érection plus longue.

Que vous soyez branchez jogging ou plutôt divan de psychologue, il vous faudra dans les deux cas vous armer de patience. En effet, il ne s’agit pas de recette miracle pour prolonger l’érection d’un jour à l’autre. De plus, il vous faudra être constant dans votre démarche, accepter les hauts et les bas et surtout ne pas vous décourager et persister.

Mangez mieux, soyez meilleurs au lit :

Le régime alimentaire recommandé à suivre pour de belles érections est le même que celui que l’on suit pour afficher une belle silhouette. Bonne nouvelle, c’est un combo 2 en 1 que l’on vous offre et en plus de ça, c’est très simple, il y a deux règles à respecter

pasteques pour retarder l'ejaculation

 1. Evitez les aliments gras et sucrés.

2. Buvez de l’eau, hydratez-vous et diminuez votre consommation d’alcool.

Plus précisément, pour une bonne érection, vous avez besoin de consommer des aliments qui favorisent la fluidité du sang, ce sont ceux qui vous aiderons à fabriquer du monoxyde d’azote. Mangez donc des fruits et des légumes : pommes, pêches, bananes pour les fruits et de la salade, des asperges, des oignons et des poivrons en ce qui concerne les légumes.

Par ailleurs, des études récentes ont montré que la grenade et la pastèque boostent la performance sexuelle et augmentent le taux de testostérone.

Les traitements médicamenteux crées spécialement pour faire durer votre érection :

Les méthodes dites « agressives »

Les solutions biologiques, elles, sont souvent plus rapides à faire effet. Dans le cas de l’éjaculation précoce, le médicament cherchera à agir sur l’aspect hormonal du trouble et influencera le taux de sérotonine. Le remède le plus connu dans cette catégorie s’appelle la dapoxetine. Il se prend environ 3 heures avant le rapport sexuel et permet de prolonger jusque 3 fois le temps de coït.

La dapoxetine fonctionne comme un antidépresseur – elle modifie le terrain chimique du cerveau afin d’équilibrer la sécrétion d’hormone –elle est délivrer sous ordonnance, après le diagnostic du médecin et il existe plusieurs contre-indications. La dapoxetine est donc un médicament qui n’est pas à prendre à la légère, son action est, certes efficace, mais attention tout de même si vous vous lancez dans ce type de traitement lourd.

Les solutions naturelles, une méthode plus douce

climax controlSi vous n’êtes pas partisan de ce type de médicament classé dans la catégorie « artillerie lourde » et que vous préférez vous tourner vers des solutions plus douces, il existe énormément de traitements moins agressifs et tout aussi efficaces. L’un d’entre eux s’appelle Climax Control.

Climax Control agit lui aussi sur le taux de Sérotonine sécrété par l’organisme, mais il le fait de manière plus douce car sa composition est libre de substances pharmaceutiques synthétisées à partir de toxines nocives. Ce remède préfère l’action des produits naturels comme des extraits de graines d’arbuste ou de baies  conjugués avec l’action de plusieurs vitamines dont l’organisme souffre la carence.

Son mode d’action n’altère pas la chimie du cerveau, il renforce les apports dont votre corps a naturellement besoin afin d’augmenter le taux de Sérotonine, l’énergie et la force. Ce remède ne nécessite ni l’avis d’un médecin, ni une ordonnance et ne présente ni effets secondaires ni contre-indication.

Climax Control se prend quotidiennement et son efficacité se fait ressentir dès les premiers jours. Et au bout de quelques mois les symptômes ont complètement disparu.

 →  En synthèse, Climax Control  a tout de bon ! C’est notre coup de coeur :

  • Augmente naturellement le taux de Sérotonine,
  • Permet de durer 4 fois plus longtemps,
  • Votre confiance en vous augmente au fil des jours,
  • Votre virilité se fortifie,
  • Vous êtes épanouis dans votre vie sexuelle … Et votre conjointe aussi !

En plus, c’est un traitement dont l’efficacité est prouvée sur le long terme mais dont les résultats ne se font pas attendre ! N’attendez plus vous non-plus, essayez Climax Control.

Trucs et astuces pour prolonger la relation sexuelle

Astuces sous la couette Il y existe également des solutions à mettre en place directement pendant l’acte sexuel.

Repérez le point de non-retour

Rappelez vous, en début d’article je vous expliquais que l’éjaculation se déroule en deux phases : celle d’émission et celle d’expulsion ou « reflex éjaculatoire ». On ne peut pas exercer de contrôle sur le reflex éjaculatoire – qui est, comme son nom l’indique, un acte délibéré – mais on peut retarder son enclenchement et rester entre les deux phases. Ce moment où le pénis est en érection, près à décharger. On appel cet instant précis « point de non-retour ».

Il est facilement reconnaissable chez la plupart des hommes. Il se caractérise par :

  • une tension à la base du pénis,
  • des frémissements,
  • une raideur du corps,
  • le rythme cardiaque qui s’accélère.

C’est l’apogée de l’excitation. Le moment juste avant de perdre tout contrôle sur votre plaisir et l’éjaculation. Il est important que vous appreniez à repérer ce point pour pouvoir contrôler votre excitation et donc l’éjaculation. Essayez de reconnaître le point culminant de votre excitation en vous masturbant ou tout simplement au lit, avec votre conjointe.

Le « squeeze » et le « stop and go »

stop and goUne fois que vous pouvez repérer le point de non-retour, essayez de contrôler votre excitation au moment juste, afin de prolonger le coït. Le « squeeze » consiste à exercer une pression sur votre gland avec le pouce et l’index il permet de garder plus longtemps le pénis en érection en bloquant le reflex d’éjaculation. Quant au « stop and go » il s’agit de freiner directement les mouvements de va et viens, voire de sortir le pénis du vagin de votre partenaire sexuelle quelque instant pour faire retomber l’excitation avant de reprendre dans la volée.

Si vous aimez vous masturber, profitez-en pour essayer ses deux astuces avant de vous lancer. Vous aurez d’avantage confiance en vous et connaîtrez mieux vos limites. Vous pouvez combinez les deux astuces et presser votre gland tout en ralentissant les mouvements, pour vous retirer délicatement. Profitez-en pour changer de position, respirez profondément et détendez-vous.

Aidez-vous d’un gel anesthésiant local

Si vous ne parvenez pas à repérer votre point de non-retour ou que l’astuce du « squeeze » et du « stop and go » ne fonctionnent pas pour vous, vous pouvez appliquer un gel anesthésiant local sur votre gland. Cela permet de réduire la sensibilité, et donc baisse un peu votre niveau d’excitation. Ne vous en faites pas, ses gels n’auront pas d’effet sur votre partenaire dont le plaisir n’en sera pas affecté. Au contraire, ce gel peut servir de lubrifiant et son application peut être, pourquoi pas, une bonne excuse pour démarrer un jeu sensuel pendant les préliminaires.

Et bien voilà, vous savez tout sur l’éjaculation précoce.

Un dernier conseil

Si vous êtes en couple, parlez-en à votre partenaire, ne faites pas de votre trouble un tabou personnel. Et surtout, faites l’amour !  Sinon, tout ce que vous gagnerez c’est l’éloignement de votre conjointe, une tension supplémentaire dans votre couple et probablement une baisse de la libido. Vous aggraverez vos relations conjugales.

Rappelez-vous que 30% de la population souffre d’éjaculation précoce. Et d’une façon générale, 80% des hommes ne sont pas satisfaits de leur érection. Vous êtes loin d’être un cas à part. Affrontez ce problème différemment de la majorité des gens. Montrez-vous tel que vous êtes, démontrez-lui que vous avez suffisamment confiance en elle. Parlez de votre dysfonctionnement et résolvez le problème ensemble. Si vous établissez ce terrain de confiance entre vous deux, il vous sera d’autant plus facile de mettre en place des solutions dans vos pratiques sexuelles.

Vous pourriez être surpris des bienfaits d’une bonne communication au sein d’un couple !