L’éjaculation précoce ou rapide est un sujet tabou pourtant, de nombreux hommes l’expérimentent au cours de leur vie sexuelle. Si ce trouble de l’éjaculation peut toucher toutes les tranches d’âge, ce problème apparait davantage chez les jeunes inexpérimentés, les hommes ayant eue une longue période abstinence, lors d’un changement de partenaire ou en début de relation.  Pour retarder l’éjaculation, il existe de nombreuses méthodes dont certaines ont été approuvés scientifiquement. Ici, nous vous proposons 10 astuces pour avoir des rapports sexuels plus long.

 

#1 Avoir un mode de vie plus sain : sport, alimentation et sommeil réparateur pour retarder l’éjaculation

retarder l'éjaculation grâce au sport

Le mode de vie est l’un des facteurs pouvant favoriser l’apparition de dysfonction érectile ou éjaculatoire (source). Entre-autres, plusieurs études menées ont mis en évidence que certains abus pouvaient engendrer des problèmes sexuels tels que (source) :

  • L’alcool
  • Le tabac
  • Les drogues
  • Une mauvaise alimentation
  • Un mode de vie sédentaire
  • Le stress
  • Les troubles du sommeil tels que les insomnies.

En effet, ces paramètres, principalement le sommeil et le stress peuvent jouer sur le complexe hypothalamo-hypophysaire, situé dans le système nerveux central et acteur principal des relations sexuelles. En effet, cette région cérébrale peut contrôler la sécrétion d’hormones sexuelles nécessaires pour (source) :

  • Stimuler la libido et le désir sexuel
  • Promouvoir la dilatation des vaisseaux sanguins du pénis et ainsi favoriser l’érection
  • Faciliter la spermatogenèse et de ce fait la production de sperme
  • Engendrer l’éjaculation.

Ainsi, pour avoir un mode de vie plus sain, il est conseillé de :

  • Faire une activité physique régulière : en effet, plusieurs études ont mis en évidence la relation entre le sport et l’augmentation de la libido (source).
  • Avoir une alimentation plus saine : en évitant les aliments trop gras et sucré. Vous pouvez également ajouter des viagras naturels dans votre alimentation (source).
  • Éviter le stress : pour cela, favoriser les activités relaxantes comme le yoga qui peut également vous aider à gagner en souplesse (source, source).
  • Dormir suffisamment : le sommeil est un pilier pour un mode de vie sain et il est fortement conseiller d’avoir un sommeil réparateur chaque nuit (source).

 

#2 Pratiquer seul ou avec son/sa partenaire : une bonne solution pour apprendre à retarder l’éjaculation

masturbation

L’éjaculation précoce ou rapide est souvent un tabou dans une relation de couple. En effet, si cette situation peut stresser l’homme, elle peut également frustrer le ou la partenaire qui pourrait prendre cela personnellement et également perdre confiance en elle. Il est alors important de communiquer, expliquer le problème et réfléchir à deux pour vaincre cette éjaculation rapide.

De ce fait, vous pourrez, surtout si vous êtes encore peu expérimenté, vous entrainer en faisant l’amour. En effet, vous pourrez apprendre à mieux vous connaître, à mieux comprendre et appréhender les désirs de votre partenaire et également à prolonger les préliminaires et à prendre votre temps. Beaucoup d’hommes arrivent à retarder leur éjaculation grâce à l’expérience acquise.

Une autre solution est de s’entrainer à retenir son éjaculation seul grâce à la masturbation. En effet, cette pratique peut vous permettre de prendre confiance en vous mais également à mieux vous connaître. Avec quelques exercices, vous pourrez commencer à retarder votre éjaculation.

Commencez en vous masturbant doucement, respirez, détendez-vous. Puis accélérez le mouvement du bassin. Garder la main immobile en bougeant le bas ventre permet de simuler les conditions d’un rapport sexuel. Soyez attentifs à votre respiration, à vos muscles et à votre rythme cardiaque. Essayez d’abord de contrôler vos sens à l’aide la respiration et de la concentration.

#3 Reconnaître le point de non-retour permet de mieux contrôler son éjaculation

Pour pouvoir contrôler votre éjaculation pendant l’acte, il est important de savoir repérer votre « point de non-retour ». En effet, l’éjaculation se fait en deux phases. Entre les deux, il y a un instant durant lequel l’excitation est à son maximum. Les muscles se tendent et la respiration et le rythme cardiaque s’accélèrent. C’est ce qui est appeler le point de non-retour.

Après cela, vous passerez à la seconde phase de l’éjaculation et vous ne pourrez plus la retarder. Il vous faut alors bien reconnaître ce point de non-retour afin de pouvoir agir à ce moment donné et ainsi retenir votre éjaculation ou du moins retarder votre éjaculation.

 

#4 La distraction cognitive pour retarder l’éjaculation

Une autre méthode pour retarder son éjaculation consiste à penser à autre chose pour éviter l’éjaculation précoce. Cette astuce se réalise avant de franchir le point de non-retour. Il est alors conseillé de penser à n’importe qu’elle autre chose à condition qu’il n’y ai aucune connotation érotique.

 

#5 Varier les positions sexuelles pour éviter l’éjaculation précoce

Certaines positions sexuelles procurent plus de plaisir que d’autres. Il n’est pas possible de donner des noms précis de position car cela change selon chaque individu. Il vous faudra alors apprendre à identifier les positions qui vous font le plus d’effet et accentuent votre excitation.

Une fois identifiées, il est alors préférable de changer plusieurs fois de positions pendant la relation sexuelle afin de varier les plaisirs mais surtout de faire une sorte de pause afin que l’excitation sexuelle diminue et ainsi retenir votre éjaculation.

 

#6 La technique du « squeeze » et du « stop and go » pour lutter contre l’éjaculation rapide

stop and go

La technique du squeezing ou également appelé le squeeze consiste à se masturber ou se faire masturber par sa partenaire jusqu’à arriver au point de non-retour. A ce moment-là, il faudra presser le gland pendant quelques secondes jusqu’à ce que l’excitation diminue (source).

Il est préférable de recommencer ce petit jeu jusqu’à ce que vous puissiez tenir 15 minutes avant d’atteindre le point de non-retour. Par la suite, vous pourrez commencer la pénétration, vous devrez ainsi pouvoir retarder l’éjaculation et ainsi durer plus longtemps au lit.

L’autre méthode assez similaire s’appelle le stop and go. Dans cette astuce, il vous faudra également vous masturber ou vous faire masturber par votre partenaire. Lorsque vous arrivez au point de non-retour, il faudra alors arrêter la masturbation, retenir votre éjaculation et attendre que l’excitation retombe doucement (source). Continuez également ce jeu jusqu’à tenir environ 15 minutes. Vous pourrez par la suite commencer la pénétration.

#7 Contrôler son érection via sa respiration et les exercices de kegel

La respiration est un élément clé pour contrôler son érection. En effet, en inspirant profondément, vous pourrez vous calmer, vous détendre et ainsi éviter que l’éjaculation ne soit trop rapide.

Également, l’exercice de Kegel est une technique permettant de muscler votre périnée afin de faciliter le contrôle d’une érection forte et ainsi permettre de durer plus longtemps au lit en retardant l’éjaculation (source).

 

#8 Utiliser les préservatifs et gels retardant pour augmenter la durée de l’acte

preservatif retardant l'éjaculation

Pour essayer de ne pas éjaculer, il existe également des produits qui ont pour vocation de retarder l’éjaculation. Attention tout de même, ces options ne fonctionnent pas sur tout le monde et dépendent de l’individu et de la cause de son éjaculation prématurée. Ainsi, il est tout de même possible d’essayer les préservatifs retardateurs d’éjaculation ou encore le gel retardant qui va anesthésier votre pénis.

 

#9 Résoudre ses problèmes psychologiques pour lutter contre l’éjaculation précoce

L’éjaculation rapide peut être due à des causes psychologiques telles qu’un stress, de l’anxiété, une dépression, des problèmes de confiance en soi mais également des problèmes ou tensions au sein du couple. Ainsi, il peut être conseillé d’aller consulter un thérapeute tel qu’un psychologue conjugal ou un sexologue afin de résoudre les causes de l’éjaculation prématurée.

 

#10 Les aides médicamenteuses qui prolongent le plaisir

Il existe des médicaments pour lutter contre l’éjaculation précoce ou qui permettent de retenir ou retarder l’éjaculation (source). Il est cependant fortement recommandé d’essayer d’abord les autres méthodes pour retarder l’éjaculation et ne prendre le médicament qu’en dernier recours si le problème persiste.

Il est également important de rappeler que ce type de traitement doit absolument faire l’objet d’une prescription médicale. En effet, ce type de médicament peut s’avérer déconseiller à certains individus et peut provoquer des effets secondaires graves si les dosages ne sont pas respectés.

Il existe également des crèmes anesthésiantes qui peuvent résoudre le problème d’éjaculation précoce pour les personnes souffrant de certains facteurs biologiques comme une hypersensibilité du gland.

Enfin, en cas de dépression, un psychiatre pourra vous prescrire certains types antidépresseurs pouvant également jouer sur le retard de l’éjaculation via le contrôle d’hormones dites neurotransmetteurs telles que la sérotonine (source).

 

Pour conclure, l’éjaculation précoce ou rapide n’est pas une maladie mais un trouble qui peut souvent être soigné grâce à de nombreuses techniques et méthodes.

 

Nous vous avons donner les 10 trucs et astuces paraissant être les plus efficaces pour retenir ou retarder l’éjaculation, il ne vous reste plus qu’à les tester et trouver la méthode qui vous convient le plus.