La fuite caverno-veineuse, aussi appelée fuite veineuse érectile ou tout simplement fuite veineuse pénienne, est un dysfonctionnement érectile. Les hommes qui en souffrent ont du mal à obtenir une érection, malgré la prise de médicament comme le viagra. Bien qu’il s’agisse d’un phénomène rare, il est important d’en connaître l’existence afin d’appliquer les solutions adéquates.

Dans cet article, nous allons justement voir ensemble ce qu’est la fuite caverno-veineuse, les causes, les symptômes et les traitements possibles.

Fuite caverno-veineuse causes et symptômes

La fuite caverno-veineuse : qu’est-ce que c’est ?

Pour comprendre le phénomène de fuite caverno-veineuse, il est important de comprendre comment fonctionne l’érection. Comme vous le savez, tout commence avec une excitation, source du déclenchement de toute une série de messages nerveux. Pendant ce processus, plusieurs neurotransmetteurs interviennent afin que le message circule depuis le cerveau, en passant pas la moelle épinière, jusqu’aux nerfs érecteurs. Ces nerfs sont eux même reliés aux fibres musculaires du pénis.

Mais contrairement à ce que beaucoup pensent, le pénis n’est pas un muscle et l’érection n’est pas le fruit d’un mouvement musculaire. Il s’agit d’un membre érectile, ayant la capacité de se redresser grâce à l’afflux sanguin. En effet, ce fameux message nerveux ne dit pas « redresse-toi » mais « gorge-toi de sang« . Et pour les personnes qui souffrent de fuite caverno-veineuse, c’est là que les choses se gâtent. Comme vous le savez peut-être, le pénis est remplie de petits vaisseaux sanguins. Ils se trouvent dans le corps spongieux ainsi que dans le corps caverneux.

Lorsque l’érection se produit normalement, ces vaisseaux sanguins se dilatent et le pénis se remplie de sang. Ainsi, il gonfle et se redresse. Afin de rester dur et droit, un mécanisme de pression empêche le retour veineux. Le sang reste dans le pénis, qui se maintient en érection. Mais lorsqu’un homme est atteint de fuite caverno-veineuse, le sang n’est par correctement amené jusqu’au pénis. Ou bien, s’il est amené correctement, il ne demeure pas dans les vaisseaux sanguins. Quel que soit la cause, le fait est que le retour veineux ne peut se bloquer et on obtient une sorte d’érection molle.

Les symptômes de la fuite caverno-veineuse.

Beaucoup d’hommes expérimentent occasionnellement une panne ou un dysfonctionnement érectile. Cela ne veut pas forcément dire qu’il s’agisse d’une fuite caverno-veineuse. En effet, celle-ci se caractérise selon trois symptômes :

  1. L’incapacité d’obtenir une érection qui permette la pénétration. Cela, de manière systématique et quelle que soit la condition. C’est à dire que ce soit pendant la relation sexuelle ou bien la masturbation.
  2. Vos érections matinales aussi sont molles.
  3. Ces deux symptômes persistes, malgré la prise de médicaments type viagra.

Si vous présentez ces symptômes, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Celui-ci fera réaliser une cavernosographie. Il s’agit d’un examen médical qui permet de suivre le parcours du sang à travers les tissus péniens. De cette manière, s’il s’agit d’une fuite caverno-veineuse, celle-ci pourra être prise en charge. Comme nous le verrons un peu plus tard, il existe plusieurs solutions.

Quelles sont les causes de la fuite veineuse pénienne ?

La fuite caverno-veineuse est un trouble peu étudié et les médecins en ignorent les causes. D’ailleurs le mécanisme même de fuite veineuse reste assez flou. Il existe cependant plusieurs théories possibles, basées sur l’historique des patients.

Fuite veineuse pénienne les traitements possibles

Une maladie chronique.

Il se peut par exemple que la fuite caverno-veineuse soit un symptôme sous-jacent d’une maladie chronique. En effet plusieurs sujets atteints de fuite veineuse souffrent également de diabète, d’hypertension ou de fibrose. Ces maladies affectent le drainage veineux, ce qui pourrait être à l’origine d’une dysfonction érectile. Par ailleurs le diabète, en plus d’accélérer la dégradation des vaisseaux sanguins, détériore l’influx nerveux dont ceux qui sont à l’origine de l’érection.

Source psychologique.

Cependant la fuite caverno-veineuse a également été observée chez des personnes saines. D’ailleurs, certaines sources indiquent que les adolescents sont particulièrement touchés par ce trouble. Dans ce cas, on privilégie la théorie d’une cause psychologique. Il se pourrait en effet que le stress, une mauvaise hygiène de vie ou un traumatisme soit à l’origine d’un changement de structure des tissus péniens. C’est à dire que pour une raison plus ou moins évidente, les vaisseaux sanguins des corps spongieux et caverneux ne permettent plus l’accumulation de sang qui permet au pénis de se durcir.

Cause neurologique.

Enfin, certains médecins avancent une explication neurologique. C’est à dire plus particulièrement un dysfonctionnement au niveau hormonal. En ce sens, il semblerait que plusieurs hormones soient pointées du doigt. L’une d’entre elle est l’adrénaline. Celle-ci entre en jeu lors de la contraction des muscles, un déficit de sa production pourrait donc être la cause d’une faible dilatation des tissus péniens. Cependant certaines études montrent que ce serait plutôt la sérotonine qui est à l’origine d’une fuite caverno-veineuse. Cette hormone est effectivement chargée de transmettre le message de dilatation des vaisseaux. Enfin, certains médecins ont également observés un manque de testostérone chez les patients qui souffrent de ce trouble.

Fuite caverno-veineuse et traitements.

Bien que les causes de la fuite caverno-veineuse demeurent incertaines, il existe plusieurs solutions.

Problème d'érection molle

En ce sens, la première chose que le médecin proposera au patient est de revoir son hygiène de vie. Que ce soit une maladie chronique, un déficit hormonal ou un désordre psychologique qui en soit la cause, adopter un mode de vie sain pourrait participer à l’amélioration globale des symptômes. C’est à dire : avoir une alimentation saine et variée, pauvre en sucres ainsi qu’en graisses. Afin que le corps dispose de tous les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement. Mais aussi, la pratique d’une activité sportive régulière. Afin de booster la production hormonale et de réduire le risque de maladies cardiovasculaires ou leur aggravation.

En parallèle, certains patients pourront être invités à consulter un psychologue. Comme je vous le disais, dans certains cas la cause de la fuite caverno-veineuse est d’ordre psychologique. En ce sens, plusieurs types de thérapies ont démontré avoir un impacte positif sur les dysfonctionnements érectiles divers. En dernier recours, le médecin pourra proposer une opération chirurgicale. Celle-ci consiste à ligaturer les veines qui sont à l’origine de la fuite. Cependant, les risques liés à cette opération sont élevés et peu de médecins la recommandent.

Comme vous l’aurez compris, la fuite caverno-veineuse est un trouble encore méconnu et il n’existe pas de traitements spécifiques. D’ailleurs, ni même le viagra peut résoudre le trouble. Cependant, avant de vous inquiéter, consulter votre médecin qui saura vous orienter et répondre à toutes vos interrogations.