Une érection molle, que l’on peut aussi appeler trouble de l’érection va vous empêcher de garder votre érection suffisamment longtemps pour avoir un rapport sexuel. Dans certains cas, plus graves, vous ne parviendrez pas à bander assez fort pour pénétrer votre partenaire.

Si cette situation peut vous paraître catastrophique, et être très handicapante dans votre vie sexuelle, ne paniquez pas ! En effet, il peut soit s’agir d’un problème temporaire. Il faut en effet attendre au moins 3 mois de troubles récurrents pour aller voir un spécialiste. Mais même s’il s’éternise, il existe de nombreuses solutions qui vous permettront de remédier à votre érection molle.

Pour commencer, il faut déterminer la cause de votre dysfonction érectile. Les traitements qui s’offriront à vous dépendront en effet de son origine. Pour moi la découverte de Praltrix a fait la différence. Mais pour vous cela peut être différent. C’est ce que nous allons vous expliquer dans ce guide complet qui vous permettra de trouver la meilleure solution pour vous. Mais qui surtout doit vous aider à dédramatiser pour retrouver une sexualité plus épanouissante.

J’ai une érection molle : qu’est-ce que cela veut dire ?

Lorsque vous bandez, votre sexe va devenir rigide parce qu’il va être gorgé de sang. Pour cela, il doit être stimulé afin que les muscles qui se trouvent au niveau de sa base puissent se relâcher et accueillir le flux sanguin dans les corps caverneux de votre pénis. C’est ce que l’on appelle communément l’érection.

Cependant, plusieurs éléments (psychologiques, mais aussi physiques) peuvent enrayer la machine. Et provoquer une érection molle. C’est à dire que vous allez avoir des difficultés, voir être incapable d’obtenir ou de maintenir une érection suffisante pour pouvoir pénétrer votre partenaire. Cependant, cela ne veut pas dire que vous n’allez pas pouvoir ressentir du plaisir. Ni même jouir et éjaculer.

Que faire si je bande mou ?

Attention également à bien faire la différence entre un trouble passager (vous êtes fatigué, avez trop bu ou êtes momentanément stressé) et une situation durable. Comme on l’a vu plus haut, on ne parle de troubles de l’érection que s’ils se répètent pour chacun de vos rapports. Et que cela dure pendant plus de trois mois.

A ne pas confondre avec

Vous pensez souffrir d’une érection molle. Attention de bien faire la différence avec d’autres troubles liés à l’érection. Et notamment :

  • Le priapisme : dans ce cas, vous réussirez à bander mais votre érection sera douloureuse. Elle pourra d’ailleurs survenir sans que vous ne soyez stimulé sexuellement. Et durer plusieurs heures sans que vous ne parveniez à éjaculer.
  • L‘éjaculation précoce : ce trouble consiste à éjaculer rapidement après le début de la pénétration. Dans certains cas, elle surviendra avant même que le rapport n’ait commencé.

Quelles peuvent être les causes de votre érection molle ?

Pour avoir une érection que l’on pourrait considérer comme « normale », vous devez être en bonne santé. A la fois sur le plan psychologique et physique. Et notamment ne pas souffrir d’éventuels troubles nerveux, hormonaux, musculaires ou encore de circulation.

Il faut également savoir que les risques d’avoir une érection molle augmentent avec l’âge. Ils sont en tout cas beaucoup plus fréquents lorsque vous dépassez l’âge de 50 ans. Et plus de la moitié des hommes souffrant de troubles de l’érection ont dépassé cet âge. Attention également aux facteurs aggravants que représente la consommation de tabac et d’alcool. Mais aussi les problèmes de poids.

Pour comprendre la cause d’une érection molle, il faut également comprendre les différents paramètres extérieurs qui vont la précéder. Votre érection dépend en effet de :

  • votre excitation sexuelle : et donc de votre libido et de votre santé hormonale ;
  • le désir : qui est transmis de votre cerveau vers votre sexe grâce à votre système nerveux ;
  • l’arrivée du sang vers votre sexe : qui dépend de votre circulation sanguine.

Les causes psychologiques d’un dysfonctionnement érectile

Votre érection molle peut avoir une explication très simple. En effet, si vous êtes plutôt jeune et que vous avez des érections normales le matin ou lorsque vous vous masturbez, mais que vous bandez mou avec votre partenaire, le problème viendra le plus souvent de votre état mental.

Vous pouvez être tout simplement trop timide ou anxieux à l’idée de mal faire avec votre partenaire. Dans ce cas, vous pouvez être excité pendant les préliminaires, mais ne pas arriver à passer à l’acte faute d’une érection suffisamment rigide.

Dans ce cas, votre trouble de l’érection peut être d’autant plus problématique qu’il entraînera un cercle vicieux. Complexé à l’idée de ne pas bander assez fort, vous serez encore plus stressé avant un rapport. L’anxiété de la performance est une des causes principales des troubles de l’érection et peut toucher aussi bien les plus jeunes que les adultes confrontés à une longue période de célibat, par exemple.

La situation au sein de votre couple peut également expliquer une érection molle. La routine, un conflit sentimental ou l’absence de communication peuvent engendrer des rapports moins fréquents, des préliminaires plus courts et donc vous bloquer dans votre érection.

Pour finir, le stress au travail ou à la suite d’un événement traumatisant peut être à l’origine de votre dysfonctionnement érectile. Idem si vous souffrez de dépression.

Les causes physiologiques

Votre érection molle peut également être causée par des causes d’ordres physiques. Voici les principales :

Comment réussir à bander plus dur ?

  • Un problème au niveau de votre système vasculaire. Certaines maladies vasculaires comme l’athérosclérose, ou l’accumulation de plaques dans vos artères peuvent empêcher le sang d’affluer normalement vers votre sexe.
  • Le diabète : près de la moitié des personnes souffrant de diabète souffre de troubles de l’érection. En effet, l’instabilité de votre taux glycémique peut perturber votre système hormonal, mais aussi votre circulation sanguine. Et donc la stimulation sexuelle qui va engendrer votre érection.
  • L’hypertension ;
  • Certains traitements médicaux peuvent également provoquer une érection molle. Notamment la prise d’antidépresseurs ou antiépileptiques.
  • La consommation de tabac. Ce n’est pas pour rien que la mention « fumer peut rendre impuissant » apparaît sur les paquets de cigarette. En favorisant l’hypertension, fumer peut donc empêcher le sang d’affluer vers votre sexe.
  • Une maladie de la prostate : si vous avez subi une ablation, les nerfs qui relient cet organe à votre sexe risquent d’être endommagés.
  • D’autres maladies comme la sclérose en plaque (qui affecte le lien entre votre cerveau et votre pénis), ou encore la Peyronie (qui va déformer votre pénis lorsqu’il bande.
  • Les troubles hormonaux. Ils peuvent être causés par un déséquilibre dans votre production de testostérone. Ou être de source externe si vous prenez des stéroïdes dans le cadre de votre pratique sportive.

Commencez par dédramatiser !

Maintenant que vous savez un peu mieux comment fonctionne l’érection, et quelles peuvent être les causes d’une érection molle, commencez par dédramatiser. En effet, quel que soit votre âge, plus de 40 % des hommes avouent avoir déjà rencontré ce problème. Et même si pour une large majorité d’entre eux, avec une érection suffisamment rigide est essentiel pour avoir confiance en soi et maintenir de bons rapports au sein de son couple, il ne s’agit pas d’une fatalité.

C’est même un phénomène normal à partir de la cinquantaine. Qui s’explique par le vieillissement des tissus de votre pénis. Dans tous les cas, une érection plus molle ne vous empêchera pas de ressentir du désir, du plaisir. Ni même de jouir et d’éjaculer.

Et même si la prise en charge qui est faite en France des dysfonctions érectiles n’est pas encore suffisante, et qu’il peut être intimidant ou honteux d’en parler avec un spécialiste, c’est la première étape essentielle pour surmonter votre érection molle.

Passons maintenant aux traitements qui existent. Nous les classerons en fonction de l’origine de votre trouble de l’érection.

Que faire si votre problème est psychologique ?

Si votre érection molle est causée par un trouble psychologique, il existe quelques solutions très simples pour y remédier. Commencez par communiquer avec votre partenaire. Vous pouvez le faire seuls ou avec l’aide d’un sexologue. Ce spécialiste pourra vous aider à mettre le doigt sur ce qui coince au sein de votre couple.

Si le stress est à l’origine de votre dysfonctionnement érectile, évitez les anxiolytiques qui risquent d’aggraver la situation. Préférez des solutions naturelles comme la méditation ou le yoga.

De manière générale, prenez ce problème d’érection comme l’opportunité de redécouvrir votre sexualité. Vous pouvez par exemple allonger la durée de vos préliminaires et varier les caresse. Dans tous les cas, prenez votre temps et profitez de ce moment pour être plus complice avec votre partenaire. Et laissez votre excitation monter progressivement.

N’ayez pas non plus honte de commencer à la pénétrer même si votre érection n’est pas aussi vigoureuse que vous le souhaiteriez. L’humidité et la pression que va exercer son vagin sur votre sexe peuvent aider. Les sensations qu’elle va ressentir seront également agréables pour votre partenaire.

Vous pouvez également apprendre à muscler votre périnée. Et notamment les muscles qui vous servent à uriner. En gardant le sang au niveau de votre sexe, cela vous servira de réserve au moment de vos rapports sexuels. Et améliorera donc nettement la qualité de votre érection.

Quels sont les différents traitements si la cause est physiologique ?

Si le problème est physiologique, votre premier réflexe doit être de consulter un médecin. Seul lui peut vous prescrire les traitements qui vous permettront de retrouver une érection plus forte. Voici les principaux

Les traitements oraux

Parmi les solutions les plus populaires pour traiter une érection molle, on retrouve les traitements oraux. Il existe deux types de traitements oraux :

Les pilules disponibles sans ordonnance

Ce sont les traitements les plus populaires car ils ne nécessitent pas de prise de rendez vous chez un médecin ou un spécialiste de santé et peuvent être librement achetées sur internet.

Parmi les solutions les plus populaires, on note le Male Extra ou bien un peu moins connu mais tout aussi efficace le Praltrix, qui, contrairement au Viagra, permet en plus de booster la libido et d’allonger la durée des rapports sexuels. Si vous êtes hésitant, sachez que Praltrix propose une offre d’essai pour tester gratuitement le produit. Pour moi c’est le produit qui a fait la différence (je vous explique pourquoi ici).

Les pilules avec prescription médicale

Notamment le Viagra, le Cialis ou encore le Levitra. Contenant un principe actif qui va permettre de dilater vos vaisseaux sanguins et relâcher les muscles des corps caverneux, ils facilitent l’érection. Attention cependant car ils ne sont efficaces que si vous êtes stimulés sexuellement.

 Quelles peuvent être les causes d'une érection molle ?

Disponibles uniquement sous ordonnance d’un médecin, ils présentent en effet un certain nombres de contre-indications et d’effets secondaires. Attention également à ne pas les marier avec du jus d’agrume. Et de bien vérifier avec un spécialiste qu’il n’est pas contre-indiqué avec un autre de vos traitements.

Vous pourrez les utiliser sur le court terme si votre soucis est temporaire (manque de confiance en soi, célibat prolongé). Mais aussi sur le long terme si votre érection molle est provoquée par une pathologie comme le diabète ou l’hypertension.

Votre médecin peut également vous prescrire un traitement hormonal si le problème vient de votre taux de testostérone. Ce dernier vous permettra de retrouver plus de force musculaire au niveau de votre pénis. Mais aussi votre désir sexuel. Sachez de plus qu’il existe aussi des stimulants qui permettent de booster votre testostérone sans ordonnance.

Les traitements locaux

On peut également vous prescrire un traitement local. A commencer par l’insertion dans votre urètre d’un suppositoire pour aider les muscles de votre sexe à se relaxer.

Ou encore de substances qui vous permettront d’avoir une érection de meilleure qualité. Encore une fois, ces solutions ne sont disponibles que sous ordonnance. Et si le problème vient d’une maladie reconnue, vous pourrez vous les faire rembourser par la sécurité sociale.

Si l’injection peut faire peur, du fait de la façon dont il est administré, sachez qu’il n’est en aucun cas douloureux. Votre médecin peut vous indiquer comment procéder. Afin que vous puissiez reproduire le geste en toute sécurité à la maison. Vous pouvez de plus compter de nos jours sur le stylo auto-injecteur, qui facilite nettement la procédure.

Les prothèses péniennes

Comment lutter contre l'impuissance masculine ?En dernier recours, votre médecin peut vous proposer de poser une prothèse. Cette solution ne sera avancée que si tous les autres traitements ont échoué. Ou ne sont pas adaptés à votre situation (notamment si vous souffrez de diabète et que les traitements oraux sont inefficaces). Attention cependant à bien réfléchir avant de prendre une telle décision. En plus d’être définitive, elle représente en effet certains risques.

Il existe trois types de prothèses :

  • rigides ;
  • semi-rigides ;
  • gonflables : dans ce cas, vous devrez vous servir d’une pompe pour remplir les pièces à l’intérieur de vos corps caverneux d’un liquide physiologique.

C’est en grande partie vos antécédents qui vous permettront de choisir la meilleure prothèse pour vous. Mais tenez également compte de l’utilisation que vous allez en faire, et des résultats esthétiques. La pose durera en général une heure. Et le taux de satisfaction des hommes ayant bénéficié d’une prothèse pénienne se situe entre 90 et 99 %.

Mais aussi …

Parmi les autres solutions pour contrer une érection molle, vous pouvez :

  • suivre un traitement anti-tabagisme ;
  • changer de régime alimentaire (moins de gras et plus de sport) ;
  • vous faire opérer si vous souffrez de Peyronie ;
  • utiliser une pompe à dépression placée sur votre sexe (généralement munie d’un anneau qui va serrer la base de votre pénis) ;

Quand consulter un médecin ?

Comme vous venez de le voir, la presque totalité des solutions présentées dans cet article nécessite l’aval (et une ordonnance) d’un médecin. Avant d’aller le consulter, vous devez attendre que votre érection molle soit persistante. En effet, de tels traitements ne seront pas nécessaires ni utiles si vous passez simplement par une phase de pannes sexuelles ponctuelles.

On conseille généralement d’attendre que ces troubles persistent pendant plus de 3 mois. Et qu’ils engendrent une réelle douleur d’ordre psychologique ou physiologique. Et même s’il peut être intimidant d’en parler avec votre généraliste, sachez qu’il a l’habitude de discuter de ces sujets avec ces patients. Mais aussi que les troubles de l’érection sont beaucoup plus fréquents que vous pouvez l’imaginer.

Commencez par une première consultation seul. Cela sera certainement plus facile pour vous d’aborder le sujet sans votre partenaire. Mais par la suite, son implication est très importante pour vous aider à surmonter votre érection molle.

Comment prévenir l’érection molle : changez votre hygiène de vie

Même si vous souffrez d’érection molle, sachez que ce problème peut se régler très facilement. Et qu’il n’est en aucun cas réversible. Vous pouvez également l’éviter en prenant certaines précautions. Et en adoptant une hygiène de vie plus saine.

  • Adopter une alimentation plus saine. Evitez en particulier les aliments trop gras, sucrés ou trop salés.
  • Faites du sport de manière régulière et soutenue.
  • Evitez la consommation d’alcool. En effet, l’alcoolisme peut abimer vos nerfs en engendrer une érection molle persistante. Dans tous les cas, boire de l’alcool est déconseillé si vous prenez un traitement oral contre votre dysfonction érectile.
  • Arrêtez le tabac. Fumer va boucher vos artères.
  • Faites un régime si vous êtes en surpoids.

Pour ce qui est des mesures de prévention concernant les causes psychologiques de votre érection molle, accentuer vos efforts sur la communication avec votre partenaire. Ou un sexologue qui vous permettra d’adopter un point de vue extérieur à votre situation. Et à trouver plus facilement des solutions pour en sortir.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre article : pourquoi je bande mou ?