Si vous n’étiez pas très attentif durant vos cours de biologie, ou s’ils vous paraissent tout simplement trop loin pour vous remémorer leur contenu, cet article devrait vous être d’une grande aide. Nous clarifions un point sur lesquels beaucoup d’hommes ont tendance à se tromper. Votre pénis est-il un muscle ? Et peut-on le renforcer, l’agrandir de manière saine et sûre ? Voici toutes les réponses pas aux questions que vous n’osez certainement pas poser.

Petit cours d’anatomie masculine

Vous vous demandez si votre pénis est un muscle ? Essayons de répondre le plus simplement possible à votre question.
Le pénis (ou la verge) est un organe sexuel qui est composé de deux parties bien distinctes :

  • le corps ;
  • le gland, qui se trouve à l’extrémité de votre sexe. Il est recouvert d’un bout de peau que l’on appelle également le prépuce. C’est la partie qui est ôtée lors d’une circoncision. Sur sa surface inférieure, vous pourrez également retrouver un petit pli de peau de la forme d’un triangle. C’est ce que l’on appelle le frein, puisqu’il empêche le prépuce de se décalotter.

Le pénis de l’homme peut changer de taille (à la fois en longueur et en largeur/diamètre) non pas parce qu’il s’agit d’un muscle, mais parce que c’est le seul organe érectile de votre corps. En effet, le corps de votre pénis est composé de parties caverneuses qui vont se remplir de sang lorsque vous êtes stimulé sexuellement (via les hormones sécrétées par votre cerveau qui vont activer votre circulation sanguine).

Comment muscler son périnée ?

Donc pour conclure, votre pénis n’est pas un muscle. Oubliez donc les techniques pour le muscler. Vous pouvez par contre le renforcer via certains exercices du périnée que nous allons vous présenter plus bas.

Pourquoi et comment renforcer son pénis ?

Votre pénis n’étant pas un muscle, vous ne pourrez pas le muscler. Par contre, vous pouvez renforcer les muscles de votre périnée afin d’avoir de meilleures érections. Mais aussi de retarder votre éjaculation.

Pour cela, vous allez devoir commencer par les identifier. Il existe deux tests très simples pour localiser vos muscles du périnée. Le premier consiste à vous retenir lorsque vous urinez. Lorsque le jet commencera à sortir, stoppez-le immédiatement. Vous verrez alors clairement les muscles qui entrent en jeu pour y parvenir. Ce sont ceux de votre périnée.

Le deuxième est tout aussi facile à effectuer. Vous devez pour cela être en érection, de préférence lorsque vous vous masturbez. Une fois que votre sexe sera dur, essayez de le faire bouger. Vous allez voir des muscles se contracter au niveau de votre verge. Ce sont eux que vous allez pouvoir renforcer.
Passons maintenant aux exercices de musculation à proprement parlé.

A lire aussi : 15 choses que vous ne savez pas sur votre pénis

Pourquoi muscler votre périnée

Si votre pénis n’est pas un muscle, votre périnée est quant à lui composé de muscles très puissants. Ils vous permettront de bander plus fort, et de retarder le plus possible votre éjaculation. Attention cependant, ces exercices ne vous permettront pas de gagner des centimètres de pénis. Leur seule fonction est d’améliorer votre circulation sanguine, et donc l’afflux de sang vers vos corps caverneux. Résultat : votre sexe sera plus rigide. Et il peut éventuellement gagner légèrement en diamètre.

Comment retarder son éjaculation ?

Si vous avez du mal à retenir votre éjaculation, ou que vous estimez éjaculer trp tôt, ces exercices vous permettront de mieux la contrôler. Mais aussi d’intensifier le plaisir que vous ressentirez pendant la pénétration. Vous avez donc tout à gagner en pratiquant ces exercices régulièrement. De plus, vous pouvez le faire n’importe où et à n’importe quel moment de la journée. A condition de rester un peu discret.

Premier exercice pour muscler votre périnée

Ce premier exercice doit vous aider à mieux maitriser les muscles de votre périnée. Avec un peu de pratique, vous pourrez passer au second, qui est légèrement plus technique. Pour commencer, vous pouvez réaliser plusieurs séries tous les matins, et avant de vous coucher.

Le principe est très simple. Mais il nécessite avant toute chose que vous ayez bien localisé les muscles de votre périnée. Car il faudra uniquement contracter ces derniers, et non pas d’autres muscles de votre corps.

Concrètement, cet exercice consiste à contracter, puis relâcher rapidement les muscles de votre périnée. Faites-le à 10 reprises, en essayant d’être le plus rapide possible. Une fois que vous aurez un bon rythme, vous pouvez passer à des séries de 20, de 30. Et pourquoi pas de 60. Ne dépassez pas ce chiffre pour éviter de vous faire mal.

Second exercice pour renforcer votre pénis

Ce second exercice est généralement plus facile à réaliser une fois que vous maitrisez bien le premier. En effet, le principe est l’exact inverse de celui que nous venons de vous présenter. Cette fois-ci, plutôt que de relâcher rapidement vos muscles du périnée après les avoir contracté, vous allez devoir continuer de le faire le plus longtemps possible.

Les novices y parviennent généralement pendant 3 à 5 secondes. Mais avec un peu de pratique, vous allez pouvoir les contracter pendant 10 secondes avant de relâcher. Recommencez cet exercice sur des séries de 10, puis de 60, pour un meilleur contrôle de votre éjaculation, mais aussi de votre plaisir.

Ce deuxième exercice peut également se pratiquer en pleine pénétration. C’est la meilleure façon de retenir votre éjaculation, lorsque vous sentez que vous êtes sur le point de jouir. Exercez-vous au préalable pendant que vous vous masturbez. Afin de mieux déterminer le moment fatidique auquel vous devez contracter les muscles de votre périnée. Plus vous les pratiquerez, mieux vous arriverez à vous maitriser au lit. Et donc à satisfaire votre partenaire (dont l’orgasme met généralement plus de temps à venir).

Peut-on allonger la taille de son pénis

Après la question de la musculation de son pénis, beaucoup d’hommes souhaitent savoir s’il est possible de l’allonger car il trouve leur sexe trop petit (voir la taille moyenne des pénis dans le monde). En réalité, s’il existe bel et bien des interventions qui vous permettront de gagner quelques centimètres, il n’est pas possible d’augmenter la taille de votre verge lorsqu’il est en érection.

Certains hommes ont pour cela recours à la chirurgie. Il faut bien comprendre que cette intervention a principalement un effet psychologique. En effet, elle est conseillée aux hommes manquant de confiance en eux. Une faible estime d’eux-mêmes qui peut d’ailleurs avoir un effet néfaste sur leur capacité à bander.

Généralement, votre chirurgien va injecter de la graisse dans votre pénis afin qu’il gagne en volume et donc en diamètre. Mais la graisse à la fâcheuse tendance à fondre, et il faudra donc répéter cette opération à plusieurs reprises. Hors, cette opération fonctionne uniquement sur votre sexe au repos. En érection, sa taille ne bougera pas. Etant donné l’investissement financier que cela représente, mais aussi les possibles effets secondaires post-opératoires, on est en droit de se demander si cela vaut vraiment le coup.

Penis muscle : peut-on muscler son pénis ?

Certains compléments naturels, comme Male extra, et s’ils sont pris sur le long terme, peuvent également vous aider à gagner quelques centimètres. Mais encore une fois, uniquement au repos. Mais en réalité, le plaisir que vous allez procurer à votre partenaire ne dépend pas de sa taille. Donc faites vous confiance !