L’éjaculation est un problème encore tabou que rencontrent certains hommes au cours de leur sexualité et qui consiste à ne pas parvenir à retenir son éjaculation. Les rapports sexuels sont donc plus courts, ce qui peut être frustrant pour les deux partenaires. Dans cet article, nous vous expliquons qu’elles peuvent être les causes de ce trouble de l’éjaculation, et comment réussir à la retarder le plus longtemps possible.

L’éjaculation précoce, c’est quoi ?

L’éjaculation précoce, ou trouble de l’éjaculation, est un problème assez fréquent chez les hommes qui consiste à ne pas parvenir à maitriser son éjaculation, qui vient généralement trop rapidement (moins de 3 minutes après le début de la stimulation, par pénétration ou fellation). Si c’est un phénomène assez courant au début de votre vie sexuelle, apprendre à se maitriser demandant une certaine expérience, éjaculer précocement peut devenir un problème plus sérieux après un certain âge.

Comment retarder son éjaculation le plus longtemps possible ?

La bonne nouvelle est que ce trouble n’a généralement pas une origine physique ou psychologique et qu’il est donc très facile à soigner. Généralement, cette absence de maitrise pendant l’acte s’explique par le manque d’expérience ou la peur de mal faire. Lorsque l’on est pas encore habitué au plaisir que peut procurer une relation sexuelle, il est difficile de se contrôler et l’éjaculation prématurée est vécue comme un soulagement. Plus tard dans votre parcours sexuel, éjaculer précocement peut venir d’une certaine anxiété à satisfaire une nouvelle partenaire, ou faire suite à un manque de confiance en soi ou un choc émotionnel.

Pour finir, elle peut s’expliquer par une fréquence assez faible de vos rapports, car plus on fait l’amour régulièrement, plus il sera facile de se retenir.

Comment surmonter ses troubles de l’éjaculation ?

Comme nous venons de le voir, l’éjaculation précoce n’est en aucun cas une maladie qu’il faudrait traiter médicalement. Avec un peu d’entrainement, vous devriez parvenir à mieux contrôler votre plaisir et à maitriser le moment où vous éjaculerez. Il est par exemple recommandé de se tourner vers un sexologue qui pourra vous aider à retarder votre éjaculation. Le tout est de réussir à parler de ce trouble, et de la pression qui peut en être la cause et mettre en péril vos relations. En en discutant avec un professionnel de la santé, mais aussi avec votre partenaire, vous parviendrez plus facilement à vous défaire de votre stress et trouver des solutions à deux.

Consulter un médecin vous permettra cependant de bien cibler la cause de votre éjaculation précoce (quelle soit physique ou psychologique) et à trouver la solution (médicamenteuse ou non) pour la résoudre. Essayez donc de vous défaire de la honte que vous pouvez ressentir à évoquer ce sujet avec un étranger, et songez à la satisfaction que vous procurera une vie sexuelle plus épanouie.

A lire aussi : que faire en cas de trouble de la libido ?

Quelles sont les meilleures techniques pour retarder l’éjaculation ?

Avant de vous tourner vers un professionnel de la santé, sachez qu’il existe des manières très simples et naturelles de retarder votre éjaculation le plus longtemps possible. Voici les plus efficaces.

Parlez avec votre partenaire

La première solution, et la plus simple, reste de discuter avec votre partenaire pour trouver un moyen de réduire votre stress. Si ce qu’elle peut penser de vos performances sexuelles est une source d’angoisse, la meilleure chose à faire est d’en parler avec elle pour dédramatiser et aborder vos rapports de manière plus détendue, et donc beaucoup plus agréable. Si vous avez peur de ne pas parvenir à lui procurer un orgasme ou qu’elle juge que vous n’êtes pas un bon coup au lit, échangez pour savoir ce qui l’excite et comment la faire jouir.

Faites durer les préliminaires

Pour réussir à maitriser votre plaisir, une bonne technique reste de le faire durer le plus longtemps possible. Les préliminaires sont d’une part le meilleur moyen d’exciter votre partenaire est de l’aider à atteindre elle aussi son orgasme plus rapidement et une excellente diversion pour faire monter la température sans pour autant stimuler votre pénis. Elle appréciera certainement que vous vous dédiez entièrement à son plaisir, et vous pourrez apprendre à maitriser votre désir avant le moment fatidique de la pénétration qui peut faire s’emballer la machine. Dans tous les cas, vous êtes gagnant.

Le « Stop and Go »

Le Stop and Go est certainement la technique la plus connue pour retarder votre éjaculation. Elle peut être pratiquée en solo ou avec votre partenaire et consiste à stimuler votre sexe pour atteindre l’orgasme puis à tout stopper juste avant d’éjaculer. IL faut ensuite marquer une pause de 30 à 60 secondes avant de recommencer (si vous êtes au lit avec votre partenaire, reprenez les préliminaires ou stimulez-la oralement ou avec vos mains) et reprenez autant de fois que vous le désirez (jusqu’à ce que votre partenaire ait elle-même joui, par exemple) avant d’atteindre votre orgasme.

Comment retarder son éjaculation le plus longtemps possible quand on est précoce ?

Même si elle est très efficace et peut être réalisée en toute discrétion, il reste préférable que vous en parliez avec votre partenaire avant de passer aux choses sérieuses pour qu’elle ne se questionne pas sur le rythme légèrement saccadé de vos rapports.

La pression

La pression (ou le « squeeze ») est une alternative un peu plus drastique au « Stop and go » et donc à utiliser si elle ne se révèle pas suffisante pour masquer votre trouble de l’éjaculation. Elle vous permettra notamment de la retenir pendant une plus longue période en pressant la zone entre votre aine et votre pénis pendant 30 secondes, juste avant que vous n’éjaculiez. C’est un moyen presque infaillible pour retarder votre orgasme, mais vous prenez le risque de perdre votre érection. Comme pour le « Stop and Go », elle nécessite également une conversation ouverte avec votre partenaire, puisque cette pression sera difficile à masquer pendant l’acte.

Vous pouvez cependant la répéter autant de fois que vous le voulez pendant l’acte, et il est même conseillé de la pratiquer seul pendant plusieurs semaines pour réussir à vous maitriser sans. C’est en effet un bon moyen de parvenir à identifier le moment où vous allez jouir, et donc de la retarder naturellement sans pression.

Les exercices de Kegel

Les exercices de Kegel sont très appréciés des hommes qui souhaitent agrandir leur pénis, mais aussi de ceux qui n’arrivent pas à maitriser leur éjaculation. En faisant travailler les muscles de votre sexe (le muscle pubococcygien), vous parviendrez à vous retenir d’éjaculer pendant l’acte. Pour être efficaces, ces exercices doivent bien évidemment être répétés régulièrement (en plusieurs séries de 10 répétitions au moins une fois par jour) pour éviter l’éjaculation précoce à coup sûr une fois que vous serez avec votre partenaire.

Changez de préservatifs

Certains préservatifs peuvent également vous aider à vous retenir le plus longtemps possible d’éjaculer. C’est le cas en particulier des modèles plus épais, qui diminuent nettement le frottement de votre sexe pendant la pénétration et donc sa stimulation. Les préservatifs extra-durables ont quant à eux la spécificité de contenir un agent engourdissant qui va également diminuer la sensibilité de votre sexe et vous aider à faire durer vos rapports plus longtemps. Certains modèles sont également plus étroid au niveau du gland et vont donc l’ « étrangler » ce qui permettra là aussi de retarder l’éjaculation.

Faites plus souvent l’amour

Avoir plus de rapports sexuels est un moyen très simple et agréable de réussir à surmonter votre trouble de l’éjaculation. Non seulement vous apprendrez à détecter le moment où vous allez jouir et donc à le retarder (en suivant l’une des méthodes présentées plus haut), mais vous réduirez votre stress quant à la qualité de vos performances. En faisant plus l’amour, vous réduisez également l’anticipation et l’excitation mentale et physique qui peut entourer le sexe, et pourrez donc durer plus longtemps.

Le gel anesthésique

Certains gels contiennent de la xylocaïne qui permet de réduire les risques d’éjaculation précoce. Ils vont engourdir votre sexe et diminuer les sensations pendant vos rapports et donc retarder l’éjaculation. Vous devrez simplement l’appliquer sur votre sexe avant l’acte. Seul petit hic : vous aurez besoin d’une prescription de votre médecin pour vous procurer cette solution (comme le gel Priligy, par exemple).

Les traitements médicaux

Si ces solutions ne sont pas suffisantes pour vous aider à retarder votre éjaculation le plus longtemps possible, vous pouvez vous tourner vers un traitement médical. Certains médicaments, notamment ceux permettant de traiter les problèmes d’impuissance, vous permettront d’améliorer la qualité de votre érection, mais aussi de la faire durer. Des produits comme le Viagra ou le Cialis s’adressent particulièrement aux hommes précoces parce qu’ils craignent d’avoir une panne. Leur effet a d’ailleurs été prouvé par des études scientifiques, démontrant qu’ils permettaient de doubler la durée de vos rapports.