Le sperme est un liquide précieux : il est à l’origine de la vie ! Du coup, lorsqu’on décèle une anomalie, on s’inquiète rapidement, ce qui est tout à fait normal. Il faut dire que le sperme une semence est capricieuse : sa couleur, son opacité, sa quantité et même son goût peuvent changer à tout moment. Qu’en est-il de sa température ? Certains hommes rapportent des cas de sperme froid, voyons cela ensemble.

sperme froid

Pourquoi ai-je un sperme froid ?

Comme chacun le sait, la température de notre corps oscille entre 36,1 °C et 37,8 °C. Cependant, cela ne signifie pas que le sperme soit à cette température. En effet, celui-ci est produit et stocké dans les testicules, qui se trouvent … à l’extérieur du corps ! Et oui, ce n’est pas un hasard si les testicules sont suspendues par le scrotum.

Vous l’aurez certainement remarqué, lorsqu’il fait froid, les testicules ont tendance à se rapprocher du corps. A l’inverse lorsqu’il fait chaud, elles s’en éloignent. Ce phénomène se produit dans le but de régulariser la température du sperme. En effet, la spermatogenèse, c’est à dire la production de spermatozoïdes, est optimale à une température qui se situe entre 32 °C et 34 °C. Par ailleurs, les spermatozoïdes sont mieux conservés lorsqu’ils sont au frais. D’ailleurs, une température trop élevée peu en effet avoir un impacte négatif sur la fécondité.

Voici donc une première explication au fait que certains hommes aient l’impression d’avoir un sperme froid. En effet, bien que le liquide passe par les conduits érectiles qui se trouvent dans le pénis avant d’être éjaculé, ce n’est pas suffisant pour augmenter sa température de manière significative. Cela signifie que le sperme, une fois à l’extérieur du pénis, a une température proche de 32 °C. Cela peut paraître froid, en comparaison à la température de la peau, normalement à 37 °C, voir plus, si vous êtes au chaud !

Mon sperme est froid : est-ce grave ?

Comme je vous le disais, il est fort probable que le sperme froid soit d’avantage une sensation plus qu’un fait. Nous avons en effet vu ensemble que la température normale du sperme est de 32 °C, ce qui peut paraître froid. Dans ce cas, c’est tout à fait normal, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Cela veut même dire que votre sperme est de très bonne qualité.

Cependant, il se peut aussi qu’il y ait un dysfonctionnement au niveau du muscle qui permet le mouvement du scrotum : le muscle crémaster. En effet, il se pourrait que pour une raison ou une autre, vos testicules restent éloignées de votre corps. Lorsque la température extérieurs est fraîche, ceux-ci ne sont pas réchauffés par votre température corporelle. Pour le savoir, vous pouvez tester le réflexe crémastérien : frottez avec une main un côté interne de votre cuisse, en partant de l’aine jusqu’à la base de l’abdomen. Si le testicule du même côté remonte, cela signifie que votre muscle crémaster fonctionne normalement. Sinon, il se peut que vous souffriez d’une lésion, ce qui explique le sperme froid. Dans ce cas, mieux vaut consulter un médecin.

Une autre façon de savoir si votre scrotum régule correctement la température de votre sperme, est de faire un test sous la douche. Ouvrez l’eau chaude (attention à pas vous brûler !) et laisser glisser l’eau sur vos génitales. Vos testicules devraient descendre. Ensuite, baissez la température tout en maintenant le jet sur votre pénis. Normalement vous devriez voir vos testicules remonter. C’est normal, elles se rapprochent du corps afin d’élever la température. Si vous n’observez aucun mouvement, parlez-en à votre médecin.

Quelles sont les conséquences d’un sperme froid ?

Comme je vous le disais, le mouvement du scrotum permet de réguler la température du sperme afin que la spermatogenèse se fasse dans les conditions optimales. Par ailleurs, pour survivre, les spermatozoïdes ont besoin d’une température bien précise. Cela signifie qu’avoir le sperme froid pourrait avoir deux conséquences :

  1. Une faible production de sperme et dans de rares cas l’absence totale de sperme. On parle alors d’aspermie.
  2. Ou bien l’infertilité car les spermatozoïdes ne sont pas produits en quantités suffisantes ou meurt prématurément.

C’est pour cela que si vous observez un sperme froid, vous ne devriez pas hésiter à en parler avec votre médecin. Il vérifiera certainement le bon fonctionnement du muscle crémaster et peut vous prescrire un spermogramme, un examen du sperme.

Existe t-il des solutions ?

Si vous observez un sperme froid, cela signifie que vos testicules sont anormalement à basse température. Pour y remédier vous pouvez adopter plusieurs solutions pour essayer de réchauffer cette partie de votre corps.

Mais attention, il ne s’agit pas d’augmenter la température de manière drastique, étant donné que la chaleur peut elle aussi avoir une influence négative sur la spermatogenèse. Ainsi, optez pour les slips en coton qui laisseront respirer vos parties tout en maintenant une température ambiante optimale. Vous pouvez également augmenter légèrement la température de l’eau de la douche. Toutefois, il est déconseillé de prendre des bains très chauds, de poser des sources de chaleur importantes sur vos testicules ou encore de porter des jeans trop serrés.

Dans tous les cas, si vous observez un sperme froid ainsi que l’absence de mouvement du scrotum, il est préférable de consulter un médecin. Celui-ci pourra éventuellement vous dériver vers un urologue. Quoi qu’il en soit, il saura vous indiquer les solutions adaptées à votre situation.